• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Trop de surfeurs sur la vague et les pêcheurs de tellines - Diffusé le 2 novembre

En Bretagne, la pratique du surf se démocratise et les surfeurs doivent apprendre à partager les vagues, pas toujours  facile pour les puristes ! A Douarnenez, il existe une pêche assez étonnante, celle de la telline, petit coquillage savoureux.

Par Sophie Bourhis

Le surf est devenu discipline à la mode. Aux quatre coins de Bretagne, on se dispute les vagues des spots. A Douarnenez, des « forçats » de la pêche à pied cueillent des tellines par tous les temps.

Littoral 748

A 00'47. La déferlante surf
Dans les années 1970’, le surf était symbole de contre-culture, cool et rebelle; désormais, la discipline s’est transformée en sport de masse. Sans aucun doute, depuis une quinzaine d’années, les spots et les vagues attirent de plus en plus de monde.
Dès que la houle et le soleil sont au rendez-vous, même l’hiver, il devient difficile, parfois même dangereux, de se mettre à l’eau pour surfer. Tout le monde réclame sa part de rêve et de liberté sur l’eau. La Bretagne est l'autre grande région du surf en France, après l’Aquitaine, et ses spots sont très variés... De Saint-Malo à Quiberon, en passant par la Torche et le Cap-Fréhel, entre surpopulation et nouveaux supports de glisse, chaque vague connaît des grands moments de plaisir intense, mais aussi ses petits soucis du quotidien.
Réalisation David Morvan

A 14'20. Les forçats de la telline
Tous les jours en baie de Douarnenez, et par tous les temps, une petite dizaine de pêcheurs sans bateau partent en quête d’un petit coquillage savoureux : la telline. Il est presque inconnu en Bretagne; pourtant, il se vend très bien au-delà de nos frontières, en Italie, comme en Espagne. Entre Douarnenez et Audierne, Nadia le Bellec et Thierry Caron font partie de ces "forçats" de la pêche à pied qui, de grèves en vasières et de plages en falaises, cueillent ces perles rares. En hiver, il faut une bonne dose de courage pour se mouiller jusqu’à la taille et conjuguer avec les rouleaux qui peuvent vous balayer comme un fétu de paille. Mais Nadia et Thierry sont volontaires, et téméraires…
Réalisation Christophe Bourges

A 21'49. Notre série Etoiles de mer : Bob Escoffier, armateur moderne de bateaux anciens
Depuis 20 ans, à Saint-Malo, l’armateur Bob Escoffier a restauré de nombreux bateaux de tradition, qui portent tous le même patronyme d’Etoile. Ce faisant, Bob a véritablement accompagné le renouveau du patrimoine maritime, et ainsi contribué à l’engouement du grand public pour les coques en bois. La plupart de ses bateaux vivent encore dans la cité corsaire.
Récit Aline Mortamet

Littoral, l'ostréi-conteur