• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Bâtisseurs de l’oubli de Nathalie Demoulin

L'histoire folle d'une aventure urbaine hors du commun.

Par Sophie Bourhis

Ecrit par Sabine Marie-Murgue.

La Grande Motte,  Palavas les flots,  des noms qui évoquent les murs de béton face à la mer, des sites méditerranéens défigurés par les promoteurs immobiliers dans les années 60.
Or, L’écrivain, Nathalie Desmoulin, avec son nouveau roman,  nous invite à porter un autre regard sur ce littoral languedocien, à travers l’histoire de cet entrepreneur pied-noir, Mac Barca, qui a voué sa vie à bâtir ces cités balnéaires. Nouvelles édifications dont la fragilité liée à la montée des eaux rappelle celle des cités étrusques. Des traces de cette ancienne civilisation ont été retrouvées sur le même territoire jusqu’à Sète par des archéologues.
Barca dit le Mama, exilé, veut aussi  s’ancrer sur ces rivages d’adoption et laisser son empreinte.
Il accorde toujours le privilège à sa compagne, la Belle Hélène de poser le premier pas dans la dernière villa construite. La visite de ses chantiers demeure des souvenirs inoubliables pour Rachel, sa belle fille. Désenchantée par la fin de son groupe de musique et de son amour avec le père de sa fille, ses rêves s’érodent un peu comme le littoral.

Mais la difficulté est de recomposer vraiment ce roman à partir des monologues de chacun des personnages. Tour à tour, ils s’adressent, dans leur pensée, à l’un, à l’autre, font le bilan de leur vie toujours associée à ce paysage. Mais les descriptions majoritaires freinent l’imagination du lecteur.
Certes une très belle écriture, poétique,  qui délivre de belles images de ce littoral abîmé, de précieuses références sur les édifications antiques,
mais l’absence totale de dialogue et de scènes finit par dérouter et même ennuyer le lecteur. Entre roman et document historique, les personnages restent lointains, un peu comme dans un documentaire, les séquences restent en plan large, les silhouettes évoluent au son de leur voix off. Difficile de rentrer dans cet univers aux portes justes entrouvertes.

Bâtisseur de l'oubli de Nathalie Démoulin a été sélectionné par le Festival Livre et Mer 2016.
Editions Actes Sud
18,80€

Interview d'Aymeric Lesné