bretagne
Choisir une région

Littoral

Rendez-vous le samedi à 11h30 et le dimanche à 12h55
Logo de l'émission Littoral

Les aventures de Capucine et du Professeur Mollo. Diffusion le 28 novembre

Dans le Finistère, le plancton a trouvé son Don Quichotte, le professeur Mollo, passionné depuis qu’il est gamin par toutes les petites bêtes qui peuplent l’océan. Sur toutes les mers du monde, Capucine barre sa coquille de noix avec enthousiasme et soif de vivre, malgré sa maladie.

Par Sophie Bourhis

Laurent part à la rencontre de David Gouttebel. Il est animateur sur la côte de granit rose.  Située dans les Côtes d’Armor, cette côte, s’étend sur 10 km entre Perros-Guirec et Trébeurden et tient son nom parce que le granit possède une dominante brune tirant sur le rose. Petite balade pour découvrir toute la beauté, les histoires et les légendes de cette côte qui est comme sculptée par les éléments. Les énormes blocs de granit, parfois défiant les lois de l’équilibre, créent un décor unique sur la  mer. Réalisation Roland Thépot

Plancton, plancton, vous avez dit plancton
Si on vous demande de quoi est faite la mer, vous répondrez sans doute : d’eau, de poissons, d’algues ou de rochers… Mais penserez-vous seulement au  plancton ? Souvent on l’oublie, et pourtant  ces microorganismes marins sont indispensables à la vie sur terre. Le plancton heureusement a son porte parole, son justicier son défenseur en la personne de Pierre Mollo. Pour Pierre Mollo, le plancton c’est une passion, et cette passion planctonique, il la cultive depuis qu’il est petit. Aujourd’hui, il aime la partager, et il en fait même des films. A la veille de la conférence sur le climat, entrez avec Pierre Mollo dans le monde  quasi invisible et étonnant qu’est le monde du plancton !
Réalisation Caroline Rubens

Capucine et Tara Tari contre vents et marées.  (Extrait)
C’est l’histoire d’une jeune femme incroyable, celle de Capucine Trochet. Il y a quelques années, on lui a diagnostiqué une maladie rare, ce qui l’a obligée à arrêter les compétitions de voile. Mais elle n’a pas voulu abandonner son rêve pour autant : faire du bateau et croquer la vie à pleines dents.  Aujourd’hui elle sillonne les mers du monde, à son rythme, à bord d’une petite coquille de noix, arrivée du Bengladesh par la mer en 2010.  Car l’embarcation de Capucine n’est pas banale non plus. C’est un bateau en fibre de toile de jute baptisé Tara Tari, de la taille d’une cabine téléphonique renversée, et qui déjà accompli un demi tour du monde. Depuis, Capucine lui fait poursuivre son voyage vers l’Ouest. A 33 ans, Capucine a déjà traversé la Méditerranée, puis l’Atlantique et la mer des Caraïbes. Elle veut maintenant prendre la direction de New-York. Sans nul doute, Capucine et Tara Tari se sont bien rencontrés !
Reportage Anthony Masteau
Littoral du 28 novembre ( 817)