• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Ma cabane sur la Loire, mon épicerie sur un bateau. Diffusion le 20 mars

En contrebas du pont de Saint-Nazaire, une bande de copains se retrousse les manches pour offrir une pêcherie en cadeau d’anniversaire à l’un des leurs. Au cœur des Glénan, un couple a monté une épicerie flottante pour apporter à domicile  croissants et pain frais aux plaisanciers.

Par Sophie Bourhis

Pour Littoral cette semaine, Laurent Marvyle vous propose trois destinations, la première c'est le Morbihan, chaque année l'Association Vagdespoir organise des week-ends Handigliss. Nous partons ensuite en Loire-Atlantique, sur les bords de Loire à la rencontre d'un peuple des pêcheries et enfin le Finsitère où Marie-Pierre et son mari ont décidé de s'installer et de créer leur petite société et ça donne envie....

01'08. Les Zandis on the beach. (Extraits)
Tous les ans, sont organisés des weekends « Handigliss », où valides et handicapés ont rendez-vous pour pratiquer des sports de glisse : surf, planche, ou char à voile. Pas question de s’apitoyer sur son sort… Tous sont là pour s'éclater, avec beaucoup d’énergie et surtout l’envie de se dépasser et de repousser les limites imposées aux corps meurtris par le handicap.
Réalisation Philippe Lucas 

A 04'21. Les pêcheries de l’estuaire.  
Sur la rive sud de l’estuaire de la Loire, de frêles bâtisses apparaissent en contrebas du pont de St Nazaire. Dans cet environnement industriel, les pêcheries semblent bien anachroniques, et pourtant, leurs silhouettes ne semblent pas vouloir s’évanouir, malgré les attaques du vent et des marées. Leurs habitants viennent trouver ici un petit bout d’éternité : certains viennent pêcher, d’autres pour y retrouver amis ou famille, loin du bruit, loin de tout.
Constructions improbables qui apparaissent au détour d’un rocher ou d’une plage, ces élégantes pêcheries surprennent toujours par leur apparente fragilité, posée sur de simples poteaux en châtaigner. Appartenant au domaine public maritime, elles font l'objet d'une concession renouvelable tous les 5 ans. À la suite de plusieurs tempêtes, dont Xynthia en février 2010, de nombreuses cabanes ont été détruites. Mais l’Association des Pêcheries Sud-Estuaire tente de préserver cet héritage singulier, et relance régulièrement des chantiers de construction.
L’aventure de ces petites cabanes est loin d’être terminée.
Réalisation : Bruno Le Roux

A 17'46. L’épicerie flottante. (Extraits)
Il était une fois l'histoire de Marie-Pierre, une employée des télécoms et de Dominique, son mari ingénieur  qui décidèrent de changer de vie : du jour au lendemain, troquer leur vie de terrien contre une vie de marin. Ils s'installèrent à Concarneau avec la ferme intention de travailler ensemble. Ils eurent alors  l'idée de monter une épicerie flottante. Ils achètent un bateau, et aux petits matins des beaux jours, ils s’en vont livrer le pain frais les journaux et les petits pains au chocolat aux plaisanciers installés au mouillage dans l’archipel des Glénan. L'épicerie flottante existe maintenant depuis six ans. Ca marche, et ça rend des tas de gens heureux !
Réalisation Caroline Rubens 
Littoral du 20 mars 2016

 

Isabelle Autissier et le Théâtre d'Ardoise