bretagne
Choisir une région

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le vendredi à 8 h 10
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Emission inédite: Des médecins marins formés pour mieux gérer les accidents en mer

Marine et Erwan L’Her, Chef de service du Cesim Santé de Brest en exercice
Marine et Erwan L’Her, Chef de service du Cesim Santé de Brest en exercice

Secourir des personnes en mer est une opération souvent complexe pour les médecins et les sauveteurs. L'amélioration de la qualité des soins passe par des formations et un apprentissage par l’action.

Par Sophie Bourhis

Installé dans les locaux de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Bretagne Occidentale, le Centre de Simulation a été créé en 2009. Ce Cesim santé accueille en formation des médecins, des infirmiers, des sages-femmes, des ambulanciers privés et des sapeurs-pompiers.
Il prépare ainsi les participants à agir de façon optimale, avant d'être exposés aux patients, notamment lors de situations critiques comme en mer par exemple.  Pour cela, il s’est doté d’une plateforme maritime haute-fidélité, qui permet de placer ces participants au plus près des conditions réelles d’un accident en mer ou d’un transport de blessé en hélicoptère.

L'idée, c'est de créer un certain niveau de stress, en replaçant le professionnel au plus proche des conditions réelles. Il va complètement oublier qu'il est dans un centre de formation. Il va être capable de générer les mêmes erreurs que celles qu'il serait amené à faire dans la vraie vie

Sur un zodiac en pleine mer, Marine Barnérias retrouve Erwan L’Her, Chef de service du Cesim Santé pour une intervention d’urgence avec …un mannequin

Etre au plus près de la réalité, c’est aussi une nécessité pour la Snsm . Une fois par an, pendant deux jours, des stagiaires de la Société National de Sauvetage en Mer se réunissent au Pôle national de formation de la SNSM de Saint Nazaire, en Loire Atlantique. Ils participent au stage "Interventions d'urgence et gestion du stress". Des saynètes imaginées par le Docteur Pain, médecin urgentiste, sont jouées par des comédiens sur la plage, au port, sur le quai avec la participation des bénévoles de la SNSM.
 
Médecins dans les embruns. Réalisation Christophe Bourges

Dans le monde de la course au large, on ne présente plus le docteur Jean-Yves Chauve. Ce "médecin marin", comme il aime se qualifier, reçoit les appels des navigateurs blessés ou malades au milieu des océans lors des courses au large pour un diagnostic par téléphone.. et ce n'est pas toujours facile. 
Depuis le tout premier Vendée Globe en 1989, c'est lui le médecin de la course. Il a été l'un des premiers à exercer la médecine à distance. On se souvient tous de la mésenvature de Bertrand de Broc, contraind de devoir récoudre sa langue seul à bord de son monocoque. Jean Yves Chauve a pu le guider par l'envoi d'un telex.
Après plus de trente cinq années de pratiques, le docteur cherche toujours à s’améliorer. Pour cela, il embarque régulièrement avec des marins, histoire de se confronter à leurs problématiques directement en navigation. 
En novembre prochain, il assurera la médecine à distance sur la 9ème édition du Vendée Globe.

A la Pointe du Finistère, sur la presqu’île de Crozon, se trouve la base aéronavale de Lanveoc-Poulmic. C'est de là que décolle l’hélicoptère Caïman Marine pour les missions d’assistance et de sauvetage en mer. 24h/24, 365 jours par an, l’appareil est prêt à décoller. A son bord, un équipage de l’escadrille 33F, et une équipe médicale, médecin et infirmier.

Littoral, médecins dans les embruns, c'est le samedi 23 mai à 11h30 en Normandie et dans les Pays de la Loire  et le dimanche 24 mai à 12h55 en Bretagne