• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Mer agitée

C’est une belle rencontre entre un vieux monsieur qui nage tous les jours et son petit-fils, militaire traumatisé par la guerre avec comme toile de fond, la presqu’île du Cotentin, sa mer, ses beautés et sa rudesse.

Par Sophie Bourhis

Jean est un vieux monsieur qui vit seul dans sa petite maison sur la presqu’île près de Cherbourg. Quand les touristes ont déserté les plages à la fin de la belle saison, c’est ce moment que Jean choisi pour s’adonner à un rituel quotidien une baignade par n’importe quel temps. Sa petite vie bien tranquille va être bousculée par l’arrivée de Léo, son petit-fils, militaire fraîchement rentré d’Afghanistan. Malgré le bonheur d’avoir Léo chez lui, la cohabitation reste très difficile, Léo souffre de troubles de stress post-traumatiques. Une blessure qui vient s’ajouter à la fragilité de Léo abandonné par sa maman lorsqu’il était enfant. Alors, quand le corps d’une jeune fille est retrouvé dans la presqu’île, tous les regards vont se tourner vers ce jeune homme perturbé….

Cette histoire est racontée sous la forme d'un journal: "le journal des baignades de Jean". La mer est un personnage à part entière dans ce récit. Chaque jour, elle est décrite par Jean: sa couleur, son aspect, sa température et puis on comprend également les bienfaits de ces bains sur le corps de ce vieux monsieur. Peu à peu, ces baignades lui redonnent  goût à la vie, il ressent son corps différemment c’est presque une cure de jouvence pour lui. C’est un moment pour lui, un moment où il peut réfléchir, analyser ce qui se passe chez lui. L’attitude de Léo le perturbe beaucoup. Il souhaiterait l’aider mais ce jeune homme en souffrance se renferme de plus en plus refusant son aide. Jean va le soutenir jusqu’au bout, et dans cette démarche va rencontrer des personnes qui vont l’aider à comprendre beaucoup de chose jusqu’à la disparition d’Antonia, la maman espagnole de Léo.

Christine Desrousseaux a créé des personnages très attachants, proches de nous. Chacun vivant avec ses maux, un vieux monsieur qui refuse la vieillesse et un jeune homme blessé d’abord par la disparition de sa maman puis par la guerre. C’est l’histoire d’un combat, celui  d’un Grand père qui ira jusqu’au bout pour défendre son petit-fils. Le lecteur est touché en plein cœur.
Mer agitée est un excellent roman, émouvant, avec une part de thriller. Christine Desrousseaux maintient le suspense jusqu'à la fin, le tout bercé par les humeurs d’une mer changeante. 

Mer agitée 
de Christine Desrousseaux
Editions Kero

Match nul pour le Stade Rennais à Nice