• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le mardi à 9 h 20
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Un océan deux mers trois continents

Ce Roman épique joliment écrit nous interpelle sur nos choix de vies. Propulsé au début du 17ème siècle, le lecteur suit le périple d’un orphelin éduqué par des missionnaires. 

Par Sophie Bourhis

Une chronique de Laure Kadiri.

« Je vins au monde vers l’an de grâce 1583 sous le nom de Nsaku Ne Vunda, et fus baptisé Dom Antonio Manuel le jour où l’évêque de l’église catholique du royaume du Kongo m’ordonna prêtre ».
Dès les premières lignes du roman, Wilfried N’Sondé place le lecteur au côté de son héros.
Ainsi démarre un voyage dur, tragique, tumultueux, peuplé de souffrances. Converti au catholicisme, devenu prêtre, Nsaku Ne Vunda  est le premier ambassadeur africain envoyé auprès du Pape pour plaider la fin de l'esclavage. En quittant son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va lui faire découvrir le nouveau monde et que le bateau sur lequel il s’apprête à embarquer est chargé d’esclaves.

A travers ce voyage initiatique et violent,  l’auteur nous fait comprendre que  la vente  négrière n’aurait pas eu lieu sans la complicité des Africains  dans l'organisation de cette chaîne de la traite. Sur la route du Brésil vers l’Europe, Nsaku Ne Vunda se fait arrêter par des pirates néerlandais convertis à l’islam. Arrivé sur la Péninsule Ibérique, il traverse l’Espagne à pieds jusqu’à Tolède. Il se fait arrêter par l’Inquisition. Jugé comme hérétique, il va passer 12 mois en prison. C’est finalement la Pape qui l'en fera sortir.
Sorte d’anti héros, Nsaku Ne Vunda nous touche par sa naïveté, sa candeur et son optimisme à toute épreuve. Présenté comme un « Roman d’aventure et récit de formation » par son éditeur, le livre de Wilfried N’Sondé à des résonances très contemporaines.
Dans cet ouvrage, on réalise à quel point  le refus d’opprimer son prochain est une thématique intemporelle. L’histoire est très convaincante…..

Interview d'Aymeric Lesné