Littoral - Le magazine des gens de mer

Le dimanche à 12 h 55, rediffusé nationalement le lundi à 8 h 50
Logo de l'émission Littoral - Le magazine des gens de mer

Voir et revoir, Des cris et des chants salés

Avoir du cœur ! Oui il en faut pour décider d’embarquer 6 semaines à bord de l’Aquarius et porter assistance aux migrants, c’est le cas de Fleur, Simon et Edouard. Delphine, elle, mène aujourd'hui de front ses deux métiers ou plus exactement ses deux passions : la chanson et la récolte du sel.

Par Sophie Bourhis

L’Aquarius, c'est cet ancien patrouilleur Allemand qu’affrète l’association SOS Méditerranée. Son but est de venir au secours des migrants qui fuient la Lybie vers l’Italie. Nous vous proposons de rencontrer quelques Bretons qui ont embarqué sur ce navire pour sauver les migrants.
Delphine est un drôle de personnage, à la fois musicienne et paludière dans les marais salants de Guérande . Elle a nourri sa vie avec ses deux passions, le sel et la musique….

Des bretons au secours des migrants.
Ils s’appellent Fleur, Simon ou Edouard, ils sont jeunes et viennent des quatre coins de la Bretagne. Ce sont tous des marins, certains sont pêcheurs, d'autres gabiers ou encore officiers à la Brittany Ferries. Tous ont répondu à un appel altruiste et ont embarqué bénévolement à bord de l'Aquarius. Cet ancien patrouilleur allemand est affrété par l'association SOS Méditerranée depuis 2016 pour porter assistance aux migrants en mer. Entassés sur des embarcations de fortune, dans des conditions souvent inhumaines, ces derniers tentent de rejoindre l'Italie depuis les côtes libyennes pour une traversée de tous les dangers. Pendant six semaines, les bénévoles de l'Aquarius enchainent les sauvetages extrêmes et recueillent des milliers de personnes qui sont ensuite remises aux autorités italiennes. De retour en Bretagne, interrogés dans leur milieu de marins respectifs, ils nous racontent cette expérience hors-norme qui les a transformés.
Réalisation Mathurin Peschet

La paludière chanteuse
La paludière musicienne est un drôle d’oiseau, à la fois limicole et urbain, qui comme sa cousine la grive, chante de l’aube au crépuscule... Delphine Coutant en est un spécimen remarquable. Native de Saint-Nazaire et initiée au violon, elle venait enfant au marais de Guérande son voisin, pour observer les oiseaux ses cousins, et songeait alors que ces monticules de sel se formaient tout seul, par l'enchantement de la nature. Le sel et la musique ne l'ont depuis quittée, elle les travaille, s'en nourrit, les mélange : Des paludiers elle anime la chorale, sur sa saline elle invite à des concerts où public et musiciens sont priés de ne pas piétiner les ponts d'argile ! Et lorsqu'elle s'éloigne un peu de l'horizon atlantique, pour composer  ou donner à entendre ses chansons acidulées, l'eau et l'oiseau la rattrapent bien vite, et elle ne peut s'empêcher de nous proposer alors un concert perché dans les arbres, ou une tournée des plans d'eau sur les pianos flottants de ses amis de la volière …
Réalisation Céline Serrano
Des cris et des chants salés

Et puis il peut se passer des moments plein d'espoir sur l'Aqurius, qui nous redonne confiance, c'est le cas cette semaine avec la naissance du  petit Miracle à bord.

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail