Filière Staps en Bretagne : “on veut des postes”

À Rennes 2, un amphithéâtre plein pour soutenir la mobilisation des enseignants de la filière Staps / © France 3 Bretagne
À Rennes 2, un amphithéâtre plein pour soutenir la mobilisation des enseignants de la filière Staps / © France 3 Bretagne

Les enseignants de la filière Staps à l'université de Rennes 2 sont en grève depuis deux jours. L'UBO de Brest a également connu une mobilisation. Tous réclament plus de postes alors que le nombre d'étudiants ne cessent d'augmenter. 

Par Emilie Colin

Des enseignants mobilisés à Rennes, à Brest. Tous font partie de la filière Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives). Les étudiants y sont de plus en plus nombreux à s'inscrire mais les effectifs du corps enseignant eux ne bougent pas. À Rennes 2, les professeurs sont donc en grève depuis deux jours et réclament des créations de postes pour la rentrée prochaine.



Le plus gros Staps de France


L'université de Rennes 2 possède la plus grosse filière de France et observe une inégalité de traitements. D'autres universités ont obtenu gain de cause, à la suite de leurs revendications. 


Une victoire modeste pour un fonctionnement normal


À Brest, même combat. L'UBO s'est aussi mise à l'arrêt pendant une semaine pour attirer l'attention sur ce manque de personnel. L'université refusait de tirer au sort les candidats à la filière et d'écarter des candidats. Là encore le nombre d'étudiants a augmenté, 480 étudiants en première année contre 350 l'an passé. Des équipements méritaient des rénovations. Une partie des demandes a été entendue mais la victoire reste modeste.
 

Staps à Brest : la filière obtient plus de moyens
Un reportage de A. Conanec, C. Aubaile, J. Abgrall, R. Gurgand / avec Cyril Bossard, Responsable du pôle entraînement - Guillaume Garcion, Etudiant en Staps - Reportage diffusé le 12 février 2018









 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'engagement de Kendal Breizh

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés