Brest : 30 piranhas à ventre rouge s'installent à Océanopolis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar

Depuis le début de ce mois d’octobre, de nouveaux pensionnaires ont élu domicile à Brest, dans le seul aquarium d’eau douce d’Océanopolis. Des piranhas à ventre rouge réputés pour être de dangereux poissons carnivores. La réalité est toute autre.

Ils traînent derrière eux une image de poissons carnivores qui ne laissent derrière eux que les arêtes ou les os des malheureux qui ont le malheur de s’approcher d’eux. Les piranhas à ventre rouge peuplent les cours d’eau douce d’Amérique sud, mais entre le mythe et la réalité, il y a un fossé.

Des prédateurs pas si méchants que ça

Même si leurs dents sont aussi tranchantes que des rasoirs, le poisson est extrêmement très prudent et ne s’attaque qu’à des proies de petite taille ou très affaiblies. On est très loin du mythe du prédateur dévoreur d’hommes que nous décrivent les romans d’aventures et les bandes dessinées.



De nouveaux pensionnaires élevés en eau douce

Depuis le début du mois d’octobre, 30 d’entre eux sont les nouveaux pensionnaires d’Océanopolis à Brest. Dans le seul aquarium d’eau douce du parc de loisirs, au cœur de la serre tropicale, ils ont rejoint les scalaires, les néons ainsi que d’autres poissons du bassin amazonien. Ces 30 piranhas à ventre rouge sont  issus de l’élevage.

durée de la vidéo: 01 min 06
Des pirahnas à Océanopolis