Brest : l'orchestre pour enfants “Démos” fait appel au public

Les orchestres "Démos" initient les enfants de milieux défavorisés à la musique / © THIERRY SUZAN / MaxPPP
Les orchestres "Démos" initient les enfants de milieux défavorisés à la musique / © THIERRY SUZAN / MaxPPP

Les orchestres "Démos" initient gratuitement des enfants venus de milieux défavorisés, à la musique. En 2017, l'un d'eux a vu le jour à Brest. Une campagne de financement est lancée afin de soutenir le dispositif et permettre l'achat d'instruments. 

Par E.C avec AFP

Six cent euros pour une clarinette, 2 000 euros pour un hautbois: les instruments coûtent cher, et les orchestres "Démos" qui initient gratuitement des enfants de milieux défavorisés à la musique lancent une campagne de financement auprès du public. 

Depuis 2010, trente orchestres ont été créés, dont huit cette année dans des régions qui n'étaient pas encore touchées par le programme (Lyon, Brest, Guadeloupe, Oise). 

Au total, 3.000 enfants de 7 à 12 ans suivent un enseignement novateur, basé d'abord sur la pratique de l'instrument, sur le modèle de "El Sistema". Ce programme social d'éducation musicale vénézuélien a enrôlé 700 000 enfants des quartiers pauvres. Il est  menacé après 40 ans d'existence. 


En France, le mouvement piloté par la Philharmonie de Paris poursuit son déploiement dans toutes les régions françaises, y compris l'outre-mer. D'ici à février 2018, les enfants des derniers orchestres Démos entrés dans l'aventure prendront possession de leur instrument, après une initiation à la danse et au chant. 

Tous les ans, les orchestres Démos donnent un concert dans la grande salle de la Philharmonie de Paris. L'an dernier, 246.923 euros ont été récoltés grâce à la campagne de financement participatif. Celle-ci a permis l'achat de 840 instruments soit 8 orchestres équipés.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

80km/h sur le réseau secondaire ?

Près de chez vous

Les + Lus