La tournée Unisson collecte des fonds pour les militaires blessés de guerre

© Stéphanie Labrousse France3 Bretagne
© Stéphanie Labrousse France3 Bretagne

L'orchestre militaire de la Zone de Défense Ouest a entamé hier soir la 10ème tournée régionale "Unisson". L'opération permet de récolter des fonds en faveur des soldats blessés en opération. Des victimes accompagnées par la cellule d'aide aux blessés de l'armée de Terre (CABAT).

Par Catherine Jauneau avec Corentin Bélard

Depuis 2011, les concerts "Unisson", sous l'égide de l'association Terre Fraternité, ont permis de récolter 600.000 euros en 77 concerts à travers la Zone de Défense et Sécurité Ouest (ZDSO).

Depuis la première tournée en 2011, l'orchestre "Musiques des Transmissions", rattaché à la ZDSO, est sollicité pour se produire sur plusieurs dates dans les trois régions de la zone : Bretagne, Normandie et Pays de la Loire.
 

La 10e tournée Unisson

À Rennes, ce mercredi 15 janvier, l'orchestre de musique des transmissions est donc monté sur scène pour la bonne cause. Il présentait sa nouvelle tournée et son nouveau thème pour l'édition 2020. Un thème poétique, celui des quatre éléments : Terre, Feu, Air et Eau.

C'est la 10e tournée Unisson qui débute ce mercredi, elle se produira sur 12 dates. Depuis sa création, l'orchestre s'est déplacé dans 49 villes de la ZDSO, rassemblant plus de 50.000 spectateurs. 

Avec les fonds récoltés, l'association Terre Fraternité permet de financer des équipements, des prothèses pour les blessés de guerre, des actions de réinsertion professionnelle ou de soutiens psychologiques. Cette collecte permet de débloquer les sommes plus rapidement.

L'argent est reversé entre les trois cellules d'aide aux victimes des trois coprs d'armées. Cependant, c'est l'armée de Terre qui concentre le plus de blessés en terme d'effectif. Dans ce cas, la majorité des sommes est reversée à la cellule d’aide aux blessés de l’armée de terre (CABAT), qui peut les redistribuer aux échelons locaux. 

Depuis 1993, cette structure épaule ses combattants victimes de séquelles physiques ou post-traumatiques suite à des engagements sur les terrains de guerre. Au départ centralisée sur Paris, cette structure est délocalisée dans chaque zone de défense depuis 2018, après un expérimentation à Bordeaux l'année précédente.
 
Les différents échelons de solidarité des Forces Armées. / © Armée de Terre
Les différents échelons de solidarité des Forces Armées. / © Armée de Terre
 

Une évolution significative

Le major Philippe, dirigeant le relais d'action de la Cabat, explique : "auparavant, quand un militaire rentrait de mission, il n'avait pas de reconnaissance des ces blessures invisibles, qu'on diagnostique aujourd'hui comme des syndromes post-traumatiques. Ces séquelles peuvent apparaître des années après , nous devons les prendre en compte".
Les fanfares "Unisson" en tournée pour collecter des fonds en faveur des militaires blessés.

L'adjudent-chef Florent, blessé de guerre, en témoigne. Suite à différentes missions en opérations extérieures, il est en arrêt maladie depuis trois ans. Il explique : "parfois j'ai des flashs, ce sont des bruits, des couleurs qui réactivent des souvenirs. On ne guérit jamais, mais on apprend à gérer ces problèmes, même si souvent, on broie du noir et on se renferme."

Depuis 2017, le général Parlanti est à la tête de la ZDSO. Selon lui, la tournée Unisson permet "d'appeler l'attention de la population sur le sort des blessés." 
Tout en reconnaissant depuis une "vraie reconnaissane de la Nation" sur cette cause, il souhaite détacher le côté dramatique des blessés de guerre pour "amener cette cause par le biais du divertissement. C'est l'originalité de la tournée Unisson qui permet un rayonnement sur la zone et ses 20 départements" quand les orchestres des autres zones restent plutôt concentrés dans les grandes villes lors de leurs réprésentations.
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus