Fermeture des collèges de Kérichen à Brest et Commana : l'incompréhension des enseignants

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin

Il y a trop de collèges à Brest pour trop peu d'élèves, c'est l'analyse du conseil départemental du Finistère qui envisage de fermer le collège de Kérichen. L'établissement est passé de 800 élèves à moins de 300 en 20 ans. Les enseignants dénoncent ce projet et ont lancé une pétition.

Le conseil départemental a lancé la procédure de consultation pour la fermeture des collèges de Kérichen et de Commana pour la rentrée 2016. Son constat : trop de collèges à Brest, mais trop peu d'élèves. Kérichen en compte 280 (contre environ 900 en 1995) et Commana une soixantaine. Depuis 20 ans les chiffres baissent, sans réelle explication. A termes, ce sont donc près de 340 élèves qui seraient dirigés vers d'autres établissements. Le personnel : enseignants et agents pourrait être redéployé à proximité. 

Les professeurs de Kérichen, stupéfaits par cette décision ont lancé une pétition. Dans les faits, cette décision semble déjà pourtant entérinée. Du côté des services du département, on affiche une volonté de rationnaliser l'organisation scolaire, notamment au niveau des bâtiments et de proposer "des unités d'enseignement mieux adaptées." Pour les enseignants et au-delà de la baisse des effectifs, ce sont bien les locaux qui sont au coeur du débat, nécessaires pour les lycées environnants, 

durée de la vidéo: 01 min 41
Fermeture du collège de Kerichen à Brest