• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lannilis : deux hommes interpellés pour l'incendie de onze cars

Les véhicules ont été dévorés par les flammes. / © Chloé Tempéreau
Les véhicules ont été dévorés par les flammes. / © Chloé Tempéreau

Le dépôt "Des cars des Abers" a subi un sinistre dans la nuit du 15 au 16 mai. Un tiers de la trentaine de cars que comporte la flotte du transporteur a été dévoré par les flammes. En fin de matinée, deux suspects ont été interpellés et placés en garde à vue.

Par Corentin Bélard


Le feu s'est déclaré à 4h du matin ce jeudi 16 mai. Un tiers des cars des Abers a ainsi été détruit. Un drame pour le transporteur en charge du ramassage scolaire pour la région Bretagne et le département du Finistère. L'entreprise de 40 salariés subit ainsi un préjudice de 2 millions d'euros.
Un tiers des cars de la société de transport a été détruit dans l'incendie / © France 3 Bretagne - C. Tempéreau
Un tiers des cars de la société de transport a été détruit dans l'incendie / © France 3 Bretagne - C. Tempéreau
 

Interpellation express

Très rapidement, une enquête est ouverte par la gendarmerie de Plabennec, avec le soutien de la section de recherche départementale. Dès la fin de matinée, trois personnes, deux hommes et une amie sont interpellés à Lannillis. "Des interpellations express permises grâce au visionnage des bandes de vidéosurveillance de l'entreprise de transport ainsi que la bonne connaissance des individus défavorablement connus des services de gendarmerie dans la circonscription" indique le colonel Duvinage, commandant le groupement départementale du Finistère.

Les deux hommes, âgés de 20 et 32 ans, sont tous les deux originaires de Lens dans le Pas-de-Calais et "présents dans la région depuis un certain temps". Ils ont été placés en garde à vue.
 

Élan de solidarité

Deux tournées de ramassage seulement n'ont pas pu être réalisées ce matin. En effet, un formidable élan de solidarité s'est opéré dans la profession. Le directeur de l'entreprise sinistrée a fait appel aux transporteurs de la région qui lui ont prêté sept cars pour remplacer les siens. 

Ce soir, toutes les tournées scolaires ont normalement été assurées par les conducteurs. 
 
Seules les parties métalliques ont survécu aux flammes. / © Chloé Tempéreau
Seules les parties métalliques ont survécu aux flammes. / © Chloé Tempéreau

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus