Océanopolis : mort accidentelle du requin taureau

Le requin taureau d'Océanopolis est décédé / © Océanopolis
Le requin taureau d'Océanopolis est décédé / © Océanopolis

Le requin taureau d'Océanopolis est mort. Pensionnaire du pavillon tropical depuis 17 ans, il a ingéré une quantité d'air trop importante. Malgré les soins apportés par les équipes, il n' pas pu être sauvé. 

Par Emilie Colin

Il occupait le bassin du pavillon tropical depuis 17 ans, le requin taureau d'Océanopolis est décédé le 13 février. Placé en isolement depuis une quinzaine de jours à la suite de l'ingestion accidentelle d'une trop grande quantité d'air, il faisait l'objet de soins. La poche d'air massive, placée au niveau de son estomac a été percée par un vétérinaire mais l'accident a créé des lésions irréversibles. L'état de l'animal s'est alors dégradé. 

Cette espèce de requin absorbe normalement de petites quantités d'air en surface, de manière régulière pour contrôler sa flottabilité. Ils sont normalement capables de réguler cet air, en le regurgitant selon leurs besoins. 

Selon Océanopolis, une situation de stress est peut être la cause de cette trop grande ingestion d'air. Un requin taureau peut vivre jusqu'à une trentaine d'années. Il est classé parmi les espèces vulnérables ce qui signifie qu’il est confronté à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage.




A lire aussi

Sur le même sujet

Un procès pour essayer d'éclairer la mort de Clément Méric

Les + Lus