• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rassemblements contre l'antisémitisme : “prendre la parole pour réaffirmer que la violence ne passe pas”

Les Brestois rassemblés contre l'antisémitisme / © France 3 Bretagne
Les Brestois rassemblés contre l'antisémitisme / © France 3 Bretagne

Plusieurs rassemblements avaient lieu lundi soir, contre l'antisémitisme. En Bretagne, des milliers de personnes ont répondu présentes, à Brest, Saint-Malo, Rennes, Vannes, Lorient...

Par France 3 Bretagne


"Ça suffit" pouvait-on lire sur les pancartes dans la foule, lors des rassemblements contre l'antisémitisme. L'indignation et la colère montent alors que les actes antisémites se succèdent ces derniers jours. Samedi dernier, le philosophe Alain Finkielkraut a reçu des insultes en marge de la manifestation des Gilets jaunes. Hier, un cimetière juif, celui de Quatzenheim dans le Bas-Rhin voyait 80 de ses tombes profanées de croix gammées. 


"En France on s'aime, la France c'est pas la haine"


À Rennes, près d'un millier de personnes étaient présentes place de la République. Loue Echalier, étudiante rennaise de 19 ans, a pris la parole, dans le silence et lu un texte de Simone Veil. 
 

À Brest,  alors que 500 personnes étaient attendues, 1500 se sont finalement réunies. Frédérique Ronot, Présidente de la ligue des Droits de l'Homme rappelait l'importance de participer à cet appel. "Il faut réaffirmer les valeurs républicaines face à la montée de ces actes, depuis plusieurs années" souligne t-elle. "Ces actes deviennent quotidiens". 
 
Rassemblement contre l'antisémitisme à Brest

 

J'ai senti une fracture des générations 


Dans la foule, Christian, agronome à la retraite a bien ressenti l'émotion de ce moment mais regrette une certaine forme de fracture entre les générations.

Rassemblement contre l'antisémitisme à Brest : le témoignage de Christian
Propos recueillis par I. Frohberg


Un groupe d'une trentaine de Gilets jaunes était présent, par solidarité. Ils craignent que l'attention des médias et de l'opinion publique soit déviée aux dépens de leur mouvement. 
 

Lorient dans le recueillement


À Lorient, le rassemblement a eu lieu devant la mairie. Au programme des lectures, des bougies allumées et une Marseillaise improvisée. 
 

À Vannes, 1000 personnes se sont retrouvées au port, sur l'esplanade Simone Veil.
 


En 2018, en France, les actes antisémites ont connu une hausse de 74 %, soit  541 répértoriés par le Ministère de l'Intérieur, contre 311 en 2017. Ces chiffres inquiètent la communauté juive



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus