• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vendée Globe : une avarie retarde Jean-Pierre Dick

L'Imoca St Michel Virbac de Jean-Pierre Dick / © Yvan Zedda / St Michel-Virbac / Vendée Globe
L'Imoca St Michel Virbac de Jean-Pierre Dick / © Yvan Zedda / St Michel-Virbac / Vendée Globe

Le skipper français Jean-Pierre Dick a été ralenti dans la nuit de vendredi à samedi en raison d'un problème technique. Il n'y a aucun dégat colatéral à déplorer mais le skipper a encore pris un peu plus de retard. Pointant à plus de 230 milles du premier, il est 12ème au classement de 15h.

Par Thierry Peigné


Dans la nuit, le skipper de St Michel-Virbac a signalé un problème technique. Il naviguait alors dans un alizé de 30 noeuds.

Le coinceur, la pièce entourée en rouge sur la photo, a laissé filer le bout d'amure de la voile d'avant. Jean-Pierre Dick a aussitôt enroulé et affalé son petit gennaker. Après inspection du bateau, aucun dégât n'a été constaté. Le skipper est passé sur le deuxième système et a renvoyé sa voile d'avant.

© StMichel-Virbac Sailing Team
© StMichel-Virbac Sailing Team

Une première semaine compliquée

"Décidément, je n’avais pas imaginé ce début de course comme cela. Cela avait très bien démarré et patatras, deux faits de course me mettent loin des leaders. Après cette nuit sur le pont, je vais me reposer et repartir du bon pied ! Je me dis que la route est longue et que je vais inverser la tendance.", a-t-il déclaré.

Le skipper avait déjà pris du retard à cause de son mauvais choix tactique d'itinéraire.

Au pointage de 15h, il était 12ème au classement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'André Ollivro

Les + Lus