Construction sauvage d'un escalier en béton sur la côte près de Brest

Sur la côte du Relecq-Kerhuon, près de Brest, un escalier en béton construit à même la roche, durant le week-end, a suscité l'indignation du maire. Ce dernier annonce qu'il va porter plainte.  

Un escalier sauvage construit durant le week-end à proximité du chemin côtier, au Relecq-Kerhuon, dans le Finistère
Un escalier sauvage construit durant le week-end à proximité du chemin côtier, au Relecq-Kerhuon, dans le Finistère © Yohann Nédélec
Le maire du Relecq-Kerhuon, dans le Finistère a  découvert ce lundi un ouvrage en béton coulé à même la roche, sur la côte littorale. Cet "escalier sauvage", probablement réalisé par un particulier pour créer un raccourci depuis le chemin de ronde jusqu'à la plage, n'a pas été déclaré et ne fait l'objet d'aucune autorisation. 

Une démarche qui n'est pas du goût du maire de la commune, située près de Brest. Yohann Nédélec a annoncé son intention de porter plainte et de faire détruire l'escalier. Rappelant que le littoral est déjà au coeur d'âpres batailles pour se l'approprier ou le transformer, "on n'en rajoute pas, merci", a-t-il enjoint ses concitoyens.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral environnement société