Encore des vols de câbles téléphoniques près de Carhaix (29)

Publié le Mis à jour le

Les vols de câbles téléphoniques ne cessent de se multiplier. Le cuivre qu'ils contiennent attise la convoitise des malfaiteurs. Les victimes se trouvent quant à elle coupées du monde, sans internet ni téléphone fixe. Un fléau, notamment pour les entreprises concernées. Autour de Carhaix, près d’une tonne de câbles a été dérobée en moins de deux mois.

En tout ce sont 350 mètres de câbles qui ont été volé dans le réseau sous terrain d'une route de campagne, près de Carhaix, dans le Finistère.
6 vols en 1 mois et demi. Damien De Kerhor, délégué régional de Orange, est dépité. "Quand des voleurs viennent voler ces câbles, forcément ils viennent avec des camionnettes ou des camions, ça fait un peu de bruit, ça se voit. C’est assez volumineux donc y a des moyens".  

Des dégâts assez complexes à réparer

Ces dégâts ne sont pas si simples à réparer, malgré les efforts des équipes techniques. Frédéric Ansquer pilote les incidents du réseau Orange. "La difficulté, explique-t-il, c’est l’approvisionnement du bout de câble. Nous avons différents types de câble, et donc il faut pouvoir récupérer le bon bout de câble pour le bon endroit".  

Pas d'internet ni téléphone fixe, activité très perturbée

Par conséquent, des centaines d’usagers de la région de Carhaix sont privés d’internet et de téléphone fixe. Des particuliers mais aussi des entreprises se retrouvent bloqués… Comme la société Tipmat, qui répare et vend des engins de chantiers.  Ici, l’activité est plus que perturbée.
"Là personne ne peut nous joindre car le téléphone ne marche pas, déplore Mickaël Marchand. C’est de l’énervement, du sstress, les clients râlent par ce qu’on ne peut pas les rappeler. On ne peut pas les dépanner. On est quand même une entrerise de service, le téléphone c’est vital".

Travailler avec un relais 4G... compliqué 

Pour pallier le problème, Orange a proposé des clés 4 G. Mais même en temps normal, le réseau passe difficilement ici. "J’essaie de travailler avec un partage de connection avec mon téléphone portable, se désespère Mickaël marchand. Je place mon téléphone au niveau de la fenêtre pour capter un maximum de réseau 4G".  

Il y a 3 ans les mêmes épisodes de vols de cuivre avait déjà incité certaines entreprises de cette zone d’activité, à trouver des solutions par elle-même. Certaines se sont même payé l’installation de la fibre.