Finistère : Le Goyen, source d'inspiration pour le peintre Fanch Moal

Publié le Mis à jour le
Écrit par Krystel Veillard .

Loin de l'agitation du bord de mer, les rivières et fleuves bretons offrent aux promeneurs l'occasion de belles randonnées. Dans le cap Sizun, à la pointe finistérienne, le Goyen se caractérise par des paysages très différents. Le peintre Fanch Moal a travaillé durant des mois sur ses berges.

Le peintre finistérien Fanch Moal est né à Pont Croix au bord du Goyen ou du "Goyene", selon les prononciations. Le fleuve prend sa source à Plonéis près de Quimper et s'étire sur plus de 30 km jusqu'à Audierne. Terrain de jeu de son enfance, le "ruisseau", comme il l'appelle, est source d'inspiration. Fanch Moal vient y tremper ses pinceaux pour croquer de petits instants de vie.



Le peintre a passé tout son hiver à dessiner la rivière... de temps en temps il y retrouve Alain, pêcheur amateur et ami d'enfance.



Un peu plus loin le Goyen s'élargit avant de rejoindre la mer. Poumon économique du cap Sizun durant des décennies, cette ancienne voie navigable a été délaissée. C'est aussi ce qui l'a protégée. Devenue un sanctuaire pour la faune et la flore, le cours d'eau offre au peintre une fantastique palette de couleurs..



Les toiles de Fanch Moal sont à découvrir dans sa galerie de Confort Meilars ou dans un livre, hommage tendre et nostalgique à la rivière du Goyen.







Le reportage à Mahalon (29) de Claire Louet et Julien Le Bot

Le reportage à Mahalon (29) de Claire Louet et Julien Le Bot - Interviews : Fañch Moal, peintre - Alain Colin, pêcheur amateur
Interviews :

- Fañch Moal, peintre

- Alain Colin, pêcheur amateur



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité