Île de Batz : plages propres et prévention

Kayakistes de la Fondation Surfrider Bretagne / © France 3 Bretagne
Kayakistes de la Fondation Surfrider Bretagne / © France 3 Bretagne

Pendant tout le mois de juin, la fondation Surfrider Europe organise des actions sur les côtes bretonnes. Ces jours-ci son bateau multiplie les escales dans le Finistère.

Par Marc-André Mouchère

A quelques jours de l'été, avant l'arrivée des premiers touristes, de nombreuses communes du littoral font un grand nettoyage. Les militants écologistes de la Fondation Surfrider y contribuent activement. Mais pas seulement.

Ramasser les déchets sur les plages c'est l'affaire de tous

Les militants ont fait escale ce jour-là sur l'île de Batz pour ramasser les déchets. Avec des bénévoles, des habitants ou des touristes, ils sont venus en nombre ramasser les déchets à pied sur les plages, ou même en kayak sur les îlots et dans l'eau. Les ramassages ne sont pas organisés au hasard. Ils sont planifiés sur le site Internet à la demande de groupes ou de municipalités; chacun peut s'inscrire sur le site et y glaner toutes sortes d'informations pour lutter à son niveau contre les pollutions océaniques
Malheureusement on trouve de tout sur les plages : des filets de pêche, des bottes, des bouteilles et des sacs plastiques si néfastes à la faune maritime.

Nettoyer c'est bien mais faire de la prévention c'est mieux

Fondation Surfrider ne se contente pas de ramasser les déchets sur les plages et les îlots. A l'occasion des collectes, les militants en profite pour faire de la sensibilisation aux problèmes de pollutions maritimes.
Surfrider nettoie les plages de l'île de Batz
Pendant tous le mois de juin, la fondation Surfrider Europe organise des actions sur les côtes bretonnes. Ces jours-ci son bateau multiplie les escales dans le Finistère. Intervenant : Marie-Amélie Neollier - Responsable Surfrider Foundation Bretagne - Récit : Jérémy Armand, images : Catherine Aubaile

Chaque citoyen peut agir pour la protection des océans

Chacun d'entre nous peut améliorer les choses en prenant conscience que des petits gestes ont parfois de grandes conséquences nuisibles sur la nature. Ainsi un seul mégot de cigarette jeté au caniveau des eaux pluviales ou sur une plage peut polluer l'équivalent de deux baignoires d'eau. En promenade ou en pique-nique il faut absolument ramener ses déchets et les mettre dans une poubelle. D'où ce slogan que répètent inlassablement les écologistes convaincus :

Le déchet qui pollue le moins est celui qu'on ne produit pas "

Toutes les actions de nettoyage du littoral à venir sont sur le site de la fondation.

 


Sur le même sujet

Les + Lus