12 résidents d'un EHPAD près de Morlaix positifs au Coronavirus, malgré une vaccination

Publié le

Près de Morlaix, 12 résidents de l’EHPAD sont positifs au Coronavirus. Les secondes doses de vaccin ont été administrées, le vendredi 12 février. Personnel et résidents ont été testés ce jeudi 18 février. Selon le professeur Tattevin, les personnes devaient être positives avant le vaccin. 

Surprise et déception, telle est la première réaction de Joëlle Huon, maire de Plouigneau dans le Finistère et présidente du CCAS (centre communal d’action sociale).

Ce mercredi 17 février, au sein de la résidence pour personnes âgées du Kreiz Ker, 12 des 16 personnes prises en charge dans l’unité protégée, qui accueille les personnes atteintes d’Alzheimer entre autres, ont été testées positives au Coronavirus.

Ces résidents avaient pourtant été vaccinés, comme quasiment les 70 résidents de l’établissement. La première dose avait été administrée le 20 janvier et la seconde la semaine dernière.

"Les résidents sont fatigués mais pas mal en point"

"Le vaccin protège à 95%, et ce, dès la première injection. La seconde dose augmente les chances que la protection dure dans le temps, rappelle le professeur Pierre Tattevin, médecin des pathologies infectieuses et tropicales au CHU de Rennes. Si 12 personnes sur 16 ont été contaminées, il est très probable que ce soit avant la vaccination. Les personnes âgées restent très longtemps positives"

"Les résidents sont fatigués mais pas mal en point", assure Joëlle Huon. On sait que certains résidents sont sortis de l’établissement pour se faire soigner en ville. Est-ce par ce biais que le virus a réussi à rentrer ? Pour l’instant, nul ne comprend.

En réaction, les visites sont suspendues et les résidents sont confinés dans leurs chambres. Les 70 résidents et les 60 salariés de l’établissement ont été testés ce jeudi 18 février.