Affaire Seznec : que contient l'audition de Denis Langlois par la police judiciaire ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Baptiste Galmiche
Denis Langlois, auteur du livre "Pour en finir avec l'affaire Seznec" et ex-avocat de la famille Seznec
Denis Langlois, auteur du livre "Pour en finir avec l'affaire Seznec" et ex-avocat de la famille Seznec © Fred Tanneau / AFP

La police judiciaire a interrogé Denis Langlois à la suite de la découverte de deux ossements, dans le cadre de l'affaire Seznec.

Une audition pour une affaire qui date d'il y a 95 ans. Denis Langlois, auteur du livre Pour en finir avec l'affaire Seznec et à l'origine des fouilles lancées ce samedi, qui ont abouti à la découverte de deux ossements, a été entendu par la police judiciaire ce dimanche.


Pendant deux heures, les agents l'ont questionné notamment sur le témoignage de "Petit-Guillaume" qui figure dans l'ouvrage de M. Langlois. Dans une bande audio, enregistrée en 1978, l'un des enfants du couple Seznec, raconterait avoir entendu sa mère repousser les avances d'un certain "Pierre". Il aurait ensuite vu Quémeneur par terre et sa mère debout devant lui. "Je crois qu'elle a dû se défendre et le frapper à la tête", racontait-t-il, selon le récit qu'en a fait Denis Langlois.

Les enquêteurs ont interrogé l'auteur, également ex-avocat de la famille Seznec, sur la manière dont il s'est procuré cet enregistrement. Ils lui ont également demandé de donner des éléments de description physique de Quémeneur contenus dans le témoignage de la sœur de la victime : état des dents, du nez, etc. Cela permettrait aux enquêteurs de mettre ces informations en regard d'éventuelles nouvelles découvertes. En effet, les fouilles doivent se poursuivre dans le cellier et pourraient s'étendre autour.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.