Ouessant : le contrôle technique va devenir obligatoire

Environ 400 véhicules circulent sur l'Île. / © Catherine Aubaile
Environ 400 véhicules circulent sur l'Île. / © Catherine Aubaile

400 véhicules, pas d'accidents en 15 ans, et une circulation seulement sur l'île : les Ouessantins ne comprennent pas bien la fin annoncée de la dérogation préfectorale, qui permettait aux automobilistes de ne pas passer de contrôle technique.

Par La rédaction

Sur le continent, le contrôle technique est obligatoire depuis 1992. Sur l'île d'Ouessant, il ne l'a jamais été : l'installation d'un centre de contrôle a longtemps semblé trop coûteux et pas assez utile au vu du peu de véhicules circulant sur l'île à l'année.

 "Les voitures, une fois qu'elles arrivent ici, elles repartent à la ferraille surtout", constate Denis Palluel, maire de Ouessant. La rare sortie du territoire était une autre raison de l'absence de contrôle, mais devient aussi une spécificité de son instauration : le contrôle technique délivré sur l'île ne sera pas valide sur le continent.

"Ce sera un contrôle allégé, parce qu'il n'y a pas la possibilité d'installer certain matériel sur l'île", continue le maire. 124 critères sur les 400 que comptent le contrôle pourront être vérifiés.

Un opérateur privé va donc s'installer sur des locaux aménagés par la mairie, qui devra avancer un peu plus de 7 000 €. Interrogés, plusieurs îliens comprennent mal cette décision, prise suite à une visite de la DREAL et validée par la préfecture. "On s'est aperçu que depuis de nombreuses années il n'y a pas eu d'accidents", commente un habitant.

Le contrôle technique devrait être mis en place dans le courant de l'année 2018.

Reportage de Julien Le Bot et Catherine Aubail, avec comme interlocuteur Denis Palluel, maire de Ouessant.

Ouessant : le contrôle technique va devenir obligatoire

 

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus