Cet article date de plus de 4 ans

Pays Pagan : dernière, ce soir du Son et lumière "les Païens"

"Les Païens", c’est le titre du spectacle proposé jusqu'au14 août à Kerlouan (29), par la compagnie Ar Vro Bagan. Inspiré d’un texte de Tangi Malmanche, ce son et lumière bilingue raconte l’histoire d’un village breton au XVIIe siècle.
Des dizaines de figurants et comédiens jouent chaque soir
Des dizaines de figurants et comédiens jouent chaque soir © France 3 Bretagne
Les habitants guettaient les naufrages de bateaux pour les piller. On les appelait les "Païens". C'est l'histoire racontée par ce son et lumière à Kerlouan dans le pays Pagan les 13 et 14 août. Le Pays Pagan ("pagan" signifie "païen" en breton), correspond au littoral du Finistère nord, situé entre Guissény et Kerlouan. Une zone où la navigation est difficile, car la côte est très clairsemée de rochers. Les naufrages y ont été nombreux. D’où peut-être la réputation des habitants, accusés d’être des pilleurs d’épaves.

Le spectacle, mis en scène par Goulc'han Kervella de la compagnie plouguernéenne Ar Vro Bagan plonge le spectateur en août 1680. Colbert, ministre de Louis XIV vient de promulguer l’ordonnance de la Marine qui met sous la protection du roi, navires et équipages échoués. Une ordonnance qui punit sévèrement les naufrageurs.

Reportage : F. Malesieux / V. Morzadec / S. Secret / O. Mélinand
Son et lumière de Kerlouan

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture culture bretonne culture régionale