Plérin (22) : les producteurs de porc lancent un ultimatum au gouvernement

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Au moins un millier d'éleveurs de porcs bretons se sont retrouvés à Plérin (22) en milieu de journée pour défiler devant le marché du porc breton. Objectif : retrouver des prix rémunérateurs et enrayer la crise porcine qui dure depuis un an.

Par Baptiste Galmiche


Au moins un millier d'éleveurs se sont donné rendez-vous à Plérin (22) pour défiler devant le marché du porc. Ces bonnets roses, du mouvement "Sauvons l'élevage français" qui se distingue des syndicats, souhaitent faire entendre leur voix alors que le secteur connaît une crise. Le kilo de porc a été coté ce jeudi 1,087 euro (+1 centime par rapport au dernier marché). "On est incapable d'exporter notre porc" indique René le Goudivès, éleveur dans le Morbihan et fondateur du mouvement.


Ultimatum

Les éleveurs se dirigent cet après-midi vers la Chambre d'agriculture des Côtes-d'Armor (22). Le mouvement entend lancer un ultimatum au gouvernement, et mener des actions coup-de-poing. 

Depuis plusieurs mois, les producteurs demandent que le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, signe un décret rendant obligatoire l'étiquetage sur l'origine de la viande, y compris sur les produits transformés. Par la voix d'Olivier Étienne, co-fondateur du mouvement, les producteurs ont déclaré à l'AFP qu'il n'accepteront "plus de contrôle de l'administration dans nos élevage sans [la signature] de ce décret".

"Nous voulons deux rendez-vous sous huit jours" a déclaré Olivier Étienne. "L'un avec les responsables de la grande distribution, pour les amener à s'approvisionner sur le marché français y compris en salaisonnerie, et l'autre avec le ministre de l'Agriculture"Sans réponse de leur part, "nous saurons nous faire entendre", a averti M. Étienne.

L'issue de ce bras de fer est cruciale pour les producteurs bretons : la Bretagne représente près de 60 % de la production nationale de porcs.

Interview : N'Fanteh Minteh

Interview de deux éleveurs
Reportage : N'Fanteh Minteh et Catherine Bazille. Interviews : - Bertrand, éleveur de porcs à Pordic ; - Mickaël Ollivier, éleveur de porcs en Mayenne.

De nombreux éleveurs déposent le bilan et se reconvertissent. Les demandes de reconversion ont doublé en 2015. 

Reportage : Catherine Bazille, Bruno Van Wassenhove

Dépôts de bilan et reconversions chez les éleveurs de porcs
De nombreux éleveurs déposent le bilan et se reconvertissent. Les demandes de reconversion ont doublé en 2015. Reportage : Catherine Bazille et Bruno Van Wassenhove. Interviews : - Laurent Marc, directeur général adjoint "Cerfrance" Côtes d'armor ; - Philippe Leclerc Animateur association de gestion pour l'insertion et la reconversion des agriculteurs.
Interviews :
- Laurent Marc, directeur général adjoint "Cerfrance" Côtes d'armor ;
- Philippe Leclerc
Animateur association de gestion pour l'insertion et la reconversion
des agriculteurs

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus