Cet article date de plus de 6 ans

A Porspoder, la guerre des superettes va-t-elle avoir lieu ?

Depuis quelques mois une petite supérette de Porspoder dans le Finistère mène une bataille pour sa survie. Une grande enseigne risque de s'installer à quelques mètres de cette institution ouverte depuis 70 ans dans cette commune de 1800 habitants.  
Des appels au secours, une pétition... Les employés et les clients de la petite supérette de Porspoder sont sur le sentier de la guerre. A quelques mètres seulement du magasin, un terrain aurait été vendu pour y accueillir une enseigne de la grande distribution d'ici quelques années. Pour le gérant, c'est à coup sûr la mort de la petite supérette, franchisée, et implantée depuis 70 ans dans la commune.

durée de la vidéo: 01 min 29
la superette de Porspoder

Aujourd'hui, la petite supérette, franchisée, s'en sort tout juste, avec des mois d'hiver déficitaires. Depuis deux ans, son gérant arrive à maintenir un équilibre précaire. Il estime que l'arrivée d'un concurrent anéantirait à coup sûr. "Il y aurait de la place pour deux supérettes si la zone d'achalandise était multipliée par deux, tout simplement" explique Pascal Jeanmougin, le propriétaire du Spar de Porspoder, "après c'est mathématique. La deuxième supérette ne viendra pas avec 1500 ou 2000 habitants de plus".

La municipalité souligne que 30% de la population de Porspoder est âgée de plus de 60 ans. Un commerce de centre bourg accessible à pied est donc nécessaire. "Plus l'offre commerciale sera diversifiée et en centre bourg, mieux la commune se portera, et leurs habitants aussi" estime Jean-Daniel Simon, le maire (DVD) de Porspoder. "S'ils ont la possibilité de trouver aussi du poisson, des choses de ce style, ça ne pourra être que mieux.

La commune se défend de vouloir couler sa bonne vieille supérette. Tout en promettant de veiller à ce que, s'il elle doit fermer, les emplois soient sauvegardés et "si possible, que les gérants y trouvent leurs comptes". 

Le gérant a saisi la Chambre de Commerce et d'Industrie de Brest.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie entreprises