• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“En hent” : de la campagne à la mer, des adolescents en pèlerinage dans le Finistère

Plus d'une centaine de jeunes participent au pèlerinage "En hent" accompagné par le diocèse de Quimper / © B. Leborgne - France 3 Bretagne
Plus d'une centaine de jeunes participent au pèlerinage "En hent" accompagné par le diocèse de Quimper / © B. Leborgne - France 3 Bretagne

Plus d'une centaine de jeunes parcourt le Finistère cette semaine dans le cadre du pèlerinage "En hent" organisé par le diocèse de Quimper. Partis de Saint-Pol-de-Léon, ils arriveront à Rumengol. Ces croyants en profitent pour prendre du bon temps et approfondir leur foi. 

Par E.C

150 jeunes de 12 à 17 ans sont cette semaine sur les routes finistériennes, dans le cadre du pèlerinage "En Hent" (sur la route en breton) organisé par la pastorale des jeunes du diocèse de Quimper et Léon. 80 adultes les accompagnent pour ce périple spirituel. Cinq groupes sont constitués, pour cinq routes différentes. 

Le départ de cette neuvième édition a eu lieu dimanche 18 août à Saint-Pol de Léon, direction Rumengol où ils doivent arriver en fin de semaine. Marche, vélo, kayak, multisports, vie d'équipe, temps de prière, d'enseignement et de célébrations vont rythmer leur voyage. Différentes paroisses les accueillent chaque soir. 


Déconnexion 


La plupart des jeunes ont déjà participé à ce pèlerinage et s'y réunissent tous les ans. "Le groupe est important" relève le père Cyriaque "vivre sa foi tout seul c'est difficile, là pouvoir se retrouver à plusieurs, c'est beaucoup plus facile." Autre condition pendant le pèlerinage, pas de portables, une démarche plutôt bien accueillie car cette déconnexion entraîne justement la reconnexion. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus