Moëlan-sur-Mer : le défi de Zélie pour les Virades de l'espoir

Les Virades de l'espoir se dérouleront ce dimanche 27 septembre dans un contexte sanitaire inédit. Manifestations annulées, dons en ligne, challenges connectés marquent cette 36e édition à laquelle se prépare Zélie. Atteinte de mucoviscidose, la fillette de 9 ans s'est lancée dans un défi sportif.

Zélie s'entraîne depuis deux mois pour les Virades de l'espoir. La fillette de 9 ans, atteinte de muscoviscidose, a bien l'intention de réaliser le WOD parfait ce dimanche 27 septembre. Et le plus rapidement possible. "C'est un enchaînement d'exercices de malade qui me permet de m'essouffler et de renforcer tous mes muscles" dit-elle. Sit-up, pompes, squats, corde à sauter, un équilibre de quinze secondes, etc etc... une vraie liste à la Prévert épinglée dans un coin de sa tête et qu'elle suit à la lettre. 


"Elle s'accroche et ça porte ses fruits"


Dans la maison familiale de Moëlan-sur-Mer, Zélie "est à fond, confie sa maman, Blandine Gautrin. Elle est très déterminée car elle n'aime pas faire les choses à moitié". Sur sa page Facebook, Blandine partage les progrès de sa fille, d'autant qu'à travers ce défi sportif, il s'agit aussi de récolter des dons pour l'association "Vaincre la mucoviscidose" :
 Ce défi particulier est dans la droite ligne des sessions d'entraînement que Zélie réalise depuis plusieurs années et sous surveillance de deux kinés du sport. "Le sport, c'est sa santé, explique Blandine. Elle a besoin de renforcement musculaire et de faire travailler ses poumons pour récupérer du souffle".
La rencontre avec une kinésithérapeute de Rennes, il y a quatre ans, a transformé la vie de la fillette. "Comme Zélie ne toussait pas, on nous disait 'ça va'. Sauf que non, ça n'allait pas. Elle respirait très mal, étant donné qu'elle ne pouvait pas évacuer le mucus de ses bronches. Cette kiné nous a vraiment ouvert les yeux. Elle a mis en place des exercices adaptés qui intègrent toute la mécanique du corps, tous les muscles".

Zélie n'étant pas du genre à rester en place, elle se prend vite au jeu. "En quatre ans, elle n'a pas eu besoin de soins en urgence. Sa capacité respiratoire a augmenté : elle est à 54 % aujourd'hui. Elle a plus de force. L'activité sportive de cours de récré ne suffit pas contre la muco ! Alors, oui, parfois, pour elle, c'est lourd, c'est rébarbatif, c'est fatigant, mais elle s'accroche et ça porte ses fruits".
 

Virades de l'espoir 2020 : les dons en ligne


Volontaire et solidaire, Zélie réalisera son WOD spécial Virades de l'espoir ce dimanche, à midi pile, dans le jardin public de Moëlan. Des Virades un peu particulières, cette année, avec la crise sanitaire.

Dans ce petit bourg du sud-Finistère, si l'événement a été maintenu, il ne sera pas émaillé du rassemblement habituel. La maman de Zélie, qui chapeaute également l'organisation de la manifestation, espère que les épreuves de courses à pieds et les marches ne seront pas annulées au dernier moment. "On est sur un fil donc c'est compliqué de motiver les troupes avec cette incertitude permanente".

Pour "Vaincre la mucoviscidose", les Virades de l'espoir sont une manne financière importante puisqu'elles permettent de collecter des fonds pour aider les malades et financer des projets de recherche. "Mais avec la Covid, beaucoup de Virades n'auront pas lieu, souligne Chantal Le Boucher, déléguée de l'association dans le Finistère et les Côtes d'Armor. Roscoff, Brest et Erquy n'organiseront rien. Mais une cagnotte en ligne est déjà activée où chacun peut faire un don à l'association"

Des défis connectés sont aussi proposés : sportif, gourmand ou ludique.
Sur le site de "Vaincre la mucoviscidose", un compteur des dons est mis à jour en temps réel. En 2019, les Virades avaient permis de collecter 4,5 millions d'euros. Dans le Finistère et les Côtes d'Armor, la manifestation avait généré 70.000 euros de dons. 

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité