• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Torche : la compétition de windsurf n'a pas le vent en poupe

Diaporama windsurfing La Torche
Diaporama de la compétition de windsurfing de la torche - http://www.latorchewindsurf.com/

Après un premier week-end réussi, la compétition de Windsurf à la Torche a du mal à décoller, la faute à une météo capricieuse. 

Par Wilhem Lelandais-Foyer

La recette d'une bonne compétition de Windsurf  est simple : des compétiteurs féroces, des vagues et du vent. Les champions sont présents (Sarah Quita, double championne du monde de freestyle en 2010 et 2011 et championne du monde de slalom en 2012, a notamment fait le déplacement). Les vagues aussi, mais Eole a décidé d'être capricieux : les bourrasques ont cessé de souffler sur les côtes finistèriennes depuis le début de la semaine.

La compétition de WInd-surf de la torche était sensée être la dernière de l'année. La remise des récompenses a donc tout de même eu lieu (de gauche à droite : Sarah Quita, Daida Moreno, Iballa Moreno) / © Carter/pwaworldtour.com
La compétition de WInd-surf de la torche était sensée être la dernière de l'année. La remise des récompenses a donc tout de même eu lieu (de gauche à droite : Sarah Quita, Daida Moreno, Iballa Moreno) / © Carter/pwaworldtour.com


Le Tow In comme solution


Un coup dur pour les organisateurs de La Torche Wind-surf. La compétition avait pourtant bien commencé. "On a eu 35 000 visiteurs ce week-end" affirme Christophe Boutet, le directeur d'Aloha Attitude qui organise l'événement. Pas de panique pour autant, un plan B est spécialement prévu pour ce genre de situation : "à la place, on organise un concours de Tow in. C'est pareil sauf que les athlètes se font tracter par un jetsky." 

Une solution spectaculaire mais surtout mise en place pour les spectateurs. "Dans ces cas là, la manche ne compte pas pour la Coupe du Monde. Les sportifs concourrent surtout pour la beauté du sport".

Les jetsky sont bien pratiques pour continuer à faire le spectacle. / © Carter/pwaworldtour.com
Les jetsky sont bien pratiques pour continuer à faire le spectacle. / © Carter/pwaworldtour.com


Une amélioration en vue


 La formule n'attire cependant pas les foules. "Le nombres de spectateurs a énormement baissé. Ils ne sont plus que 15 000 depuis trois jours" regrette Christophe Boutet. Pas de panique toutefois : "une amélioration est prévue à partir de demain." Avis aux amateurs d'acrobaties aériennes, la deuxième partie de l'épreuve, le slalom, devrait donc bien avoir lieu. 

Sur le même sujet

Littoral, les steppes de l'estran

Les + Lus