• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Vacances : 23% d'anomalies sur 40.000 contrôles dans les commerces

Le camping fait son grand retour pour la saison estivale 2014 / © Frédéric BISSON
Le camping fait son grand retour pour la saison estivale 2014 / © Frédéric BISSON

Les services de l'Etat ont réalisé quelque 40.000 contrôles depuis le 1er juin dans des établissements accueillant du public, avec un taux d'anomalies de 23%, a annoncé mardi à Brest la secrétaire d'Etat chargée de la Consommation Martine Pinville.

Par SG avec AFP

Ces contrôles, réalisés dans le cadre de l'Opération interministérielle vacances (OIV) qui a lieu tous les ans à la même période, ont été effectués dans 12.500 établissements repartis sur tout le territoire, bien que plus particulièrement dans les départements les plus touristiques.
 
Sur le nombre d'anomalies constatées, une très forte majorité (73%) concerne des non-conformités mineures, telles qu'un mauvais affichage, tandis que 16% portent sur un manquement plus important comme la nécessité d'une remise en conformité d'une aire de jeu. Enfin, dans 11% des cas la sécurité du consommateur est susceptible d'être gravement menacée et cela aboutit à un retrait de marchandises ou à une fermeture administrative. Depuis le 1er juin, 44 établissements ont ainsi été fermés.

En 2015, à la même période, le taux d'anomalies constatées était de 22%.

"Il y a une mobilisation dans le cadre de cette opération interministérielle vacances pour assurer la sécurité de tous ceux qui partent en vacances", a souligné Mme Pinville au terme de la visite d'un camping situé aux portes de Brest.

"Je viens voir comment ça se passe, comment des structures comme un camping comme celui-ci peuvent être complètement sécurisées", a expliqué Mme Pinville, à propos du camping du Goulet, qui dispose de 155 emplacements sur 6 hectares.

Le dispositif OIV, de contrôles des conditions sanitaires, de sécurité et de la législation dans les hébergements touristiques, les restaurants, les bases de loisirs et autres lieux de rassemblement festifs estivaux, doit prendre fin le 15 septembre.

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus