• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Football féminin : deux Bretons, Michel Sorin et Camille Abily dans le staff de l'Olympique Lyonnais

Camille Abily lors de l'Euro 2017 de football féminin le 27 juillet 2017 / © TOBIAS SCHWARZ / AFP
Camille Abily lors de l'Euro 2017 de football féminin le 27 juillet 2017 / © TOBIAS SCHWARZ / AFP

La Bretonne Camille Abily retrouve l'Olympique Lyonnais comme deuxième adjointe du nouvel entraîneur de l’équipe féminine, Jean-Luc Vasseur. Ce dernier a d'ailleurs choisi l'ancien entraîneur de l'AS Vitré, Michel Sorin, comme premier adjoint. Reprise de l’entraînement, dès le 15 juillet

Par Krystell Veillard


Deux Bretons rejoignent Jean-Luc Vasseur, nouvel entraîneur de l'équipe féminine pro de l'Olympique Lyonnais, Michel Sorin, entraîneur de l’AS Vitré depuis 2011 et  Camille Abily, ancienne internationale reconvertie au club après 11 saisons comme joueuse. Un staff qui encadrera les joueuses dès le 15 juillet pour la reprise de l’entraînement.
 

Michel Sorin quitte Vitré pour Lyon


Michel Sorin devient donc le premier adjoint de l'entraîneur. Ancien joueur professionnel, il a fait partie des équipes de Laval, Brest et Rennes, en Ligue 1 comme en L2. Mais c'est plus récemment comme entraîneur de l’AS Vitré, qu'il a été particulièrement remarqué. Coach pour le club depuis 2011, il a installé Vitré en N2 depuis 2013 et a réussi la performance d’emmener le club en quart de finale de la Coupe de France 2019, s’inclinant 0 – 2 contre le FC Nantes.
 

Camille Abily poursuit son parcours avec Lyon


Un an après sa retraite sportive, Camille Abily, âgée de 34 ans, consultante pour TF1 durant le Mondial est une ancienne internationale (183 sélections), pilier de l'équipe lyonnaise, pendant 11 saisons. Avec cette équipe la joueuse fut d'ailleurs sacrée 11 fois championne de France et cinq fois d'Europe. Elle intègre le staff "comme deuxième adjointe plus spécifiquement en charge d’un nouveau groupe d’entraînement Pro 2 qui permettra de prolonger la formation des jeunes joueuses en liaison avec le groupe professionnel, à l’image ce qui se fait dans l’effectif masculin depuis plusieurs années". précise le club.


 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus