• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Circulation : Retour de weekend difficile sur les routes de Bretagne

Un jeune conducteur vient d'être contrôlé à 171 km/h / © France 3 Bretagne
Un jeune conducteur vient d'être contrôlé à 171 km/h / © France 3 Bretagne

Un weekend classé rouge. Des ralentissements nombreux sur les grands axes bretons. Alors mieux vaut être patient et prudent plutôt que de risquer sa vie et celle des autres. Les gendarmes ont consigne de multiplier les contrôles pour verbaliser les conduites dangereuses.

Par Marc-André Mouchère

Bison futé avait classé rouge les retours de ce dimanche 8 mai. Et de fait avec le beau temps, beaucoup d'automobilistes de toute la France ont pris la route vers les côtes bretonnes et la circulation est de plus en plus dense en fin de journée.

Attention contrôle en tous genres

Nous sommes sur une bretelle de sortie à 20 km de Rennes. La circulation est fluide mais très chargée sur la RN 137 dans le sens Nantes-Rennes. Plus haut à 3 kilomètres d'ici un opérateur radar guettent les contrevenants qui roulent trop vite. Aussitôt des motards les poursuivent et les font sortir sur la bretelle où nous sommes. Quelques voitures sortent aussi par hasard et si les gendarmes ne sont pas déjà occupés ils procèdent à des contrôles de routine.
Nous procédons aussi à des contrôles de papiers, des contrôles d'identité et à des fouilles de véhicules pour prévenir délinquance et terrorisme, précise le capitaine Johan Vaniambourg.
Effectivement les contrôles concernent aussi l'alcoolémie ou les stupéfiants par prélèvements salivaires. Les gendarmes consultent aussi le fichier des personnes recherchées ou signalées.

Un excès à 171 km/h

Tout à coup c'est une voiture de poursuite de la gendarmerie qui débouche. Elle précède des motards qui encadrent un véhicule jusqu'à ce qu'il se gare avec les autres sur le bas coté. Quelques temps après le capitaine nous informe qu'il s'agit d'un jeune conducteur. Au lieu de s'en tenir à une vitesse de 100 km/h, il a poussé le compteur à 171 km/h. C'est le retrait de permis immédiat et le véhicule restera là si aucun passager ne peut le ramener.

Alcool, stupéfiants et vitesse tuent

Depuis le début de l'année en Ille-et-Vilaine les chiffres et statistiques comparés à 2015 sont alarmant : 5% d'accident en plus et 20% d'augmentation du nombre de tués. Toujours les mêmes causes : l'alcool d'abord mais aussi de plus en plus les stupéfiants. C'est pourquoi les contrôles de salive deviennent plus courrant. Samedi soir deux conducteurs ont été contrôlés positif à l'alcool (2,10 et 2,18 g d'alcool dans le sang).
Alerte sur la sécurité routière
interview du capitaine Vaniambourg - Marc-André Mouchère et Thierry Bréhier


Bilan provisoire en Ille-et-Vilaine de ce weekend de quatre jours : six accidents, un tué et sept blessés.


Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus