Loïg Chesnais-Girard a-t-il quitté le Parti Socialiste ?

Publié le Mis à jour le

Selon nos sources, Loïg Chesnais-Girard, le président de la région Bretagne a suspendu son adhésion au Parti Socialiste.

Le président de la région Bretagne a souhaité se mettre en retrait du PS.

Cette décision intervient alors que le Parti socialiste et La France Insoumise négocient en vue de définir des candidatures communes pour les élections législatives 2022

Selon nos sources, Loïg Chesnais-Girard n'est pas en phase avec la ligne nationale du PS à ce sujet. Il s'était rapidement opposé aux négociations entre les deux partis, pour les élections législatives 2022

Il l'avait dit, comme d'autres socialistes, dans le journal Le Monde du 28 avril 2022.

Même si c’est romantique d’être ensemble, vu nos différences de lignes politiques, on ne peut pas se diluer dans LFI. Il faut encaisser l’échec. Assumer le dépôt de bilan et repartir sur une réflexion profonde

Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne

Selon des commentateurs proches de la vie politique bretonne, la décision du président de région est logique, par rapport à ce qu'il avait exprimé, après la décision du PS d’engager des négociations avec La France insoumise pour les élections législatives. 

Loïg Chesnais-Girard est adhérent du PS depuis 1997.

De son côté, l'ancien Premier ministre Bernard Cazeneuve annonce également, qu’il quittera le PS si les socialistes signent l’accord. "Parce que je suis fidèle au socialisme républicain et que je le resterai, je ne pourrai, en conscience et en responsabilité, demeurer dans le parti dont les dirigeants auront oublié ce qui le fonde et perdu leur boussole" écrit-il dans un long texte sur son compte Facebook et repris sur son compte Twitter.