• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : les assistants de régulation médicale du SAMU en grève

© Louise Cognard/ France 3 Bretagne
© Louise Cognard/ France 3 Bretagne

Les assistants de régulation du SAMU sont en grève à Rennes depuis le 16 juillet, ils demandent plus de personnel face à la hausse de l'activité : + 26 % depuis 2016.

Par Manon Hamiot et Louise Cognard

Depuis le 5 juin, les assistants de régulation médicale sont appelés à faire grève par leur organisation syndicale nationale, l'UNARM. A Rennes, ils sont en grève depuis le 16 juillet dernier mais pas d'inquiétude, ils répondent quand même au 15.

L'activité en hausse

Depuis 2016, l'activité est en hausse de 26% selon Cyril Robineau, assistant de régulation à Rennes : "Il est plus facile de joindre le 15 aujourd'hui que d'avoir accès à un médecin généraliste".
Autre raison : les campagnes de prévention comme celle pour la canicule qui poussent à appeler le SAMU. "Pendant les deux périodes de canicules, les effectifs sont restés inchangés alors que les appels ont fortement augmenté" déclare Cyril Robineau.

De nombreux appels abandonnés


Face à la hausse de l'activité, de nombreux appels sont abandonnés, c'est-à-dire que les personnes qui appellent raccrochent sans avoir eu d'assistants de régulations médicale en ligne : "On ne sait pas ce qui a derrière ces appels-là, on ne peut pas les rappeler. Pour nous c'est frustant, notre métier est d'apporter une réponse de qualité à tout le monde, ce qu'on est pas en mesure de faire. Derrière, il peut y avoir des conséquences catastrophiques" explique Cyril Robineau. 
 

Une grève transparente

Pour les personnes appelant le SAMU, la grève ne se ressent pas "on continue à répondre et envoyer les secours dans les mêmes délais, ce qu'on veut surtout, c'est avoir une réponse de la direction" déclare Frédéric Berger en ajoutant : "à priori, on est entendu puisqu'on a déjà eu des réunions, on devrait en avoir d'autres d'ici la fin de l'été".

Du côté de la direction, on assure travailler "avec" les assistants de régulations médicale :"on poursuit notre travail sur les resources humaines d'assistants médicales, sur leurs amplitudes horaires et leurs formations" déclare Julie Courpon, directrice Ressources Humaines du CHU de Rennes.

Les assistants de régulation médicale rennais réclament au moins 6 employés en plus, la titularisation des contractuels ainsi que le versement de la prime accordée à tous les personnels du SAMU sauf à eux. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Emmanuel Ethis, recteur de l'académie de Rennes

Les + Lus