27 ans après les faits, le meurtrier présumé de Nadège Defaix, arrêté en Ille-et-Vilaine, a reconnu les faits et été placé en détention

Publié le Mis à jour le
Écrit par SG avec Radio France
Nadège Desnoix, 17 ans, a été tuée à Château-Thierry le 25 mais 1994.
Nadège Desnoix, 17 ans, a été tuée à Château-Thierry le 25 mais 1994. © FTV

L'homme de 55 ans, confondu par son ADN et interpellé ce mardi en Ille-et-Vilaine, a reconnu le meurtre de Nadège Defaix, 27 ans après les faits. Il a été mis en examen pour "homicide involontaire" et placé en détention provisoire.

C'est un rebondissement inespéré pour la famille de l'adolescente de Chateau-Thierry, Nadège Defaix, retrouvée morte sur un chemin de la commune. Elle avait 17 ans.

Près de 30 ans après les faits, le "cold case" est en passe d'être résolu, grâce à l'ADN de cet homme "récemment intégré au sein du fichier des empreintes génétiques, à la suite d'une procédure pour violences sur conjoint pour laquelle il avait fait l'objet d'une réponse pénale au cours de l'été" indique le Parquet de Soissons.

Son empreinte génétique correspond au code retrouvé sur les lieux du meurtre de Nadège Desnoix en 1994.

Des récidives

Cet homme, qui résidait en Ille-et-Vilaine, avait par ailleurs été condamné en 1997 par le tribunal correctionnel de Meaux pour des faits d'agression sexuelle sur mineure puis en 2002 par la cour d'assises de Seine-et-Marne pour des faits de viol commis en l'an 2000.

Les enquêteurs de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) et de la police de Creil ont pu établir que cet individu demeurait en Seine-et-Marne à l'époque des faits, à une trentaine de kilomètres de Château-Thierry où il avait vécu quelques années.

En mai 1994, Nadège Desnoix avait été tuée sur un chemin de cette commune de Château-Thierry. Le corps de la lycéenne avait été retrouvé lacéré de coups de couteaux. Depuis ce meurtre, de nombreuses pistes avaient été explorées, dont celle du tueur en série Michel Fourniret, mais sans jamais aboutir.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.