Après Dominoes, une "Saison des dimanches" pour changer la culture à Rennes

La maire de Rennes, Nathalie Appéré, veut changer la formule du festival qui a animé la ville ce week-end, pour en faire en rendez-vous dominical à partir du printemps 2016. Ce dimanche, Dominoes a rassemblé 40 000 personnes.

le passage des dominos à Rennes
le passage des dominos à Rennes © SG
Les clameurs provoquées par l’étonnante course de dominos résonnent encore sur le mail François Mitterrand, qu’à quelques pas de là la maire de Rennes annonce la fin du festival des Tombées de la Nuit. Sous cette formule estivale en tout cas.

Après une réflexion sur la culture à Rennes, et des assises qui entendaient notamment repenser la place du public et de l’espace public, la municipalité a décidé de confier au directeur des Tombées de la Nuit la programmation d'une "saison des dimanches" à partir du printemps prochain.

"Il nous fallait hisser la programmation de ces dimanches au plus haut niveau d'exigence, à l'image de ces Dominoes, et il n'y avait personne de mieux que l'équipe des Tombees de la Nuit" a déclaré Nathalie Appéré dans son annonce.

une perspective qui a ravi les quelques 300 "habitants complices" réunis dans l'immeuble du New Mabilais.

Avec ces « dimanches », c’est une réponse à l’envie d’un « marqueur culturel » pour la ville, et la consécration d’une démarche qui met l’espace public au centre de la proposition artistique. A l'image de ce que les Rennais ont pu voir ce samedi.


Un ADN pour la culture à Rennes

Claude Guinard, a lui-même repensé la formule du festival, installé depuis 23 ans en juillet à Rennes, en une succession de trois week-ends dans lesquels le public voyage dans toute la métropole.

Centrée sur la notion de jeu, la programmation 2015 n’échappe pas à cette marque de fabrique avec un « mega park » de jeux vidéos vintage, une rencontre entre chorégraphes et rugbyman, la 27 ème réunion du collectif Bernard Kropps pour un projet d’habitat partagé, et cette course de dominos qui a traversé le quartier, en pleine mutation, de La Mabilais.
Dominoes à Rennes

Deux ans après le projet des veilleurs, cette "Saison des dimanches" souhaitée par la municipalité va permettre à feu les Tombées de la Nuit d’offrir des rendez-vous sur un autre rythme, un jour où l’écoute et la disponibilité du public est particulière, le dimanche.

Déjà, la programmation mensuelle des « premiers dimanches » aux Champs-Libres, qui est vouée à continuer, a démontré le succès populaire que peuvent rencontrer ces programmations dominicales.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture