Cet article date de plus de 5 ans

Biotrial, spécialiste des essais thérapeutiques, un fleuron de l'innovation à Rennes.

Le laboratoire pharmaceutique privé Biotrial, qui connaît un grave accident suite à un essai thérapeutique, est un des fleurons de l'innovation à Rennes. Depuis le début de l’aventure en 1989, le laboratoire emploie 300 salariés dans le monde, dont 200 à Rennes.
Le centre médical effectue des essais pour de grands labos pharmaceutiques. « Nous intervenons entre la 4e et la 6e année de développement d'un médicament, le stade où l'on passe du cobaye animal à l'humain » expliquait l’un des créateurs, Jean-Marc Gandon, à Ouest-France Entreprises.

Biotrial est un des fleurons de l'innovation à Rennes, et une réussite économique. Créé en 1989, il emploie aujourd'hui 300 salariés dans le monde, dont 200 à Rennes. Il réalise aujourd'hui 35 millions d'euros de chiffre d'affaire, dont 80% à l'international.


Des délais trop longs

En décembre 2014, le dirigeant de Biotrial avait interpellé le ministère de la Santé, demandant une simplification administrative, notamment à cause du délai de deux mois avant une autorisation du médicament par l’administration. Un délai qui n’est que de 10 à 30 jours selon les pays concurrents. Raison pour laquelle il perd des marchés.

Biotrial a ouvert une antenne de 100 salariés à Montréal, où les délais sont mois longs.

durée de la vidéo: 01 min 45
Biotrial, reportage d'archives



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société entreprises économie