Cesson-Sévigné : liquidation judiciaire pour les Presses de Bretagne

Christophe Le Gall, élu du CE aux Presses de Bretagne, au pupitre de commande d'une rotative / © France 3 Bretagne - H. Pédech
Christophe Le Gall, élu du CE aux Presses de Bretagne, au pupitre de commande d'une rotative / © France 3 Bretagne - H. Pédech

Depuis le jeudi 30 novembre, la dernière rotative en action des Presses de Bretagne à Cesson-Sévigné près de Rennes a cessé de tourner. La liquidation judiciaire a été prononcée vendredi 1er décembre. 43 salariés se retrouvent sans emploi.

Par Thierry Peigné

Coup dur pour les 43 employés des Presses de Bretagne. Ce lundi 4 décembre, la décision du tribunal de commerce de placer l'imprimerie rennaise en liquidation judiciaire va être annoncée. 

Perte d'un gros client en 2016

Le tribunal de commerce de Rennes a considéré que l'unique candidat à la reprise n'était pas suffisamment sérieux pour assurer la pérennité de l'entreprise. Depuis la perte d'un de leur plus gros clients en 2016, Harmonie Mutuelles, et de leur contrat de 2,5 millions d'euros, les finances des Presses de Bretagne sont dans le rouge. "Un manque à gagner qui n'a pas permis d'assurer la maintenance indispensable des trois rotatives, entraînant à terme la perte d'autres marchés : un engrenage infernal", selon Christophe Le Gall, élu au CE. 

Liquidation judiciaire des Presses de Bretagne
Créée à Rennes en 1906, les Presses de Bretagne ne sont pas parvenues à surmonter de grosses difficultés économiques et l'annonce est tombée vendredi : la liquidation judiciaire. / Intervenants : Christophe Le Gall, conducteur de rotative - Jean-Luc Portier, secrétaire du comité d'entreprise - Reportage : Hélène Pédech - Myriam Thiébaut

En redressement judiciaire depuis janvier

L’entreprise était en redressement judiciaire depuis janvier dernier, après plusieurs années de plans de sauvegarde. Déjà en 2013, son président Dov Kayat expliquait que l'année allait être difficile. 

Les Presses de Bretagne ont été fondées en 1906. Cette imprimerie avait comme particularité de posséder des rotatives exclusivement en 16 pages, pour de très gros tirages. Elle a, à une époque, imprimé les magazines "Le Rennais" et "Nous, vous, Ille".

Sur le même sujet

Liquidation judiciaire des Presses de Bretagne

Près de chez vous

Les + Lus