Coronavirus : 100 000 tests de dépistage commandés à une entreprise bretonne par l'AP-HP

Voici le dispositif du test sérologique (basé sur une analyse de sang) de dépistage du Covid-19 mis au point par la société bretonne NG Biotech. Il est composé d'une aiguille et de bandelettes. Le résultat apparaît au bout de 15 minutes. / © NG Biotech
Voici le dispositif du test sérologique (basé sur une analyse de sang) de dépistage du Covid-19 mis au point par la société bretonne NG Biotech. Il est composé d'une aiguille et de bandelettes. Le résultat apparaît au bout de 15 minutes. / © NG Biotech

L’AP-HP vient de commander 100 000 tests sérologiques de dépistage du Covid-19 à la start-up NG Biotech basée à Guipry près de Rennes. Des tests simples et rapides puisqu’il s’agit de prélever quelques gouttes de sang au bout d’un doigt. Le résultat apparaît en 15 minutes.

Par Catherine Deunf


C’est par un communiqué de presse que l’entreprise NG Biotech, située près de Rennes, a annoncé la commande par l’AP-HP (assistance publique-hôpitaux de Paris) de 100 000 tests de dépistage du coronavirus. L’AP-HP utilisera ces tests pour ses soignants et ses patients. Les premiers kits ont été livrés début mai.
 

D'une simplicité enfantine


Mis au point dans les laboratoires de la société bretonne, ces tests sanguins sont révolutionnaires par la simplicité de leur utilisation et la rapidité de la réponse. Il suffit de placer le doigt dans un boîtier muni d’un autopiqueur. L’aiguille pique le bout du doigt et un système de bandelettes, à l’intérieur du boîtier, analyse et donne le résultat en 15 minutes. Ces tests sérologiques révèlent si la personne testée est ou a été en contact avec le virus SARS-COV-2.
 
 

Plusieurs commandes déjà passées


Il y a quelques semaines, la DGA (direction générale de l’armement) avait déjà commandé quelques dizaines de milliers de kits à l’entreprise bretonne. La région Bretagne lui a accordé une aide financière de 250 000 € et passé une commande de 100 000 tests. Le département d’Ille-et-Vilaine, pour sa part, en a acheté 20 000.
 

Augmenter la production


L’entreprise espère produire 2 millions de tests d’ici fin juillet et 3 à 4 millions en fin d’année.

Actuellement, le premier site de production à Guipry, est en phase d’automatisation pour augmenter le volume fabriqué. Un second site de production vient de voir le jour sur la commune de Guipry également.

 
Test NG biotech / © NG biotech
Test NG biotech / © NG biotech


Pas pour le grand-public pour le moment


Le 8 avril dernier, le docteur Alain Calvo, directeur du développement stratégique et co-fondateur de NG Biotech précisait à nos confrères de Franceinfo que dans l’immédiat ces tests n’étaient pas destinés au grand-public.

"Aujourd'hui, ce n'est pas notre stratégie. On voudrait avant tout, et c'est un engagement important, satisfaire le domaine de la santé pour répondre aux soignants et au corps médical. Ce test coûte entre 10 et 15 euros. On pourra envisager de baisser le prix" soulignait-il.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus