La foule au meeting de Jean-Luc Mélenchon à Rennes

Jean-Luc Mélenchon a tenu un meeting à Rennes, devant près de 10 000 personnes. La moitié d'entre elles, n'a pas pu entrer dans la salle du Liberté où le candidat de la France Insoumise à l'élection présidentielle, avait donné rendez-vous.

La salle du Liberté peut contenir 4800 personnes. Il n'y a plus de places pour écouter JL Mélenchon à l'intérieur
La salle du Liberté peut contenir 4800 personnes. Il n'y a plus de places pour écouter JL Mélenchon à l'intérieur © B.R
Le meeting de Jean-Luc Mélenchon a commencé avec 30 minutes de retard à Rennes, en raison de l'affluence. La salle du Liberté où le candidat de la France Insoumise à l'élection présidentielle avait donné rendez-vous, était visiblement trop petite. Elle peut contenir 4800 personnes et à 15h, elle était déjà quasiment pleine. La salle de l'Étage a aussi été réquisitionnée.
La salle du Liberté est pleine à craquer
La salle du Liberté est pleine à craquer © B.R

Il y avait plusieurs milliers de personnes à l'extérieur, sur l'esplanade Charles de Gaulle, face à un écran.
L'esplanade Charles de Gaulle est remplie de personnes n'ayant pu rentrer dans la salle du Liberté à Rennes
L'esplanade Charles de Gaulle est remplie de personnes n'ayant pu rentrer dans la salle du Liberté à Rennes © E.P

Dès sa prise de parole, Jean-Luc Mélenchon a regretté que la mairie de Rennes ait refusé l'installation d'un écran géant, "écran que l'on a quand même installé". La Ville n'a pas répondre favorablement à la demande des organisateurs, en raison du festival de cirque Ay-roop qui se tient actuellement au même endroit. Une opération de sensibilisation à la sécurité routière est également en cours de montage sur l'esplanade.

Mélenchon lors de son meeting à Rennes

A Rennes, le "camion insoumis" de Mélenchon débute son périple à travers la France

Juste avant le début du meeting, le camion de la France insoumise, qui parcourra la France pendant un mois, à raison d'une étape par jour, pour rallier les électeurs aux idées de Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle, a été dévoilé. "Nous sommes entrés dans une nouvelle dynamique de campagne, nous avons franchi la barre des 300.000 insoumis, le million d'abonnés sur Twitter", a expliqué Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, lors d'un point presse.


Dans deux semaines, sept caravanes seront également lancées dans les quartiers populaires, à l'image des "caravanes pour l'égalité et l'accès aux droits" qui ont sillonné les quartiers populaires à l'été 2016. 

Nous sommes tous des Guyanais

Lors de son meeting, Jean-Luc Mélenchon a adressé un "immense salut de solidarité" à la Guyane, en proie à un vaste mouvement social et où 37 syndicats ont voté la grève générale. "Au fond, peut-être que nous sommes tous des Guyanais, la réponse aux problèmes des Guyanais est dans +l'avenir en commun+", a lancé le candidat, en reprenant l'intitulé de son programme et en dressant une liste de ses propositions, tels "le renforcement des services publics, la règle verte ou encore la priorité à la santé et à l'éducation".
 

Fin du meeting de JL Mélenchon
Fin du meeting de JL Mélenchon © B.R

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections