Gaspillage alimentaire : des mesures prises dans les écoles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Wilhem Lelandais-Foyer
durée de la vidéo: 01 min 50
Plan anti- gaspillage alimentaire dans les écoles de Rennes

Dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, fléau des cantines scolaires, la start-up Breizh Phénix et la mairie de Rennes ont testé un système dans les écoles de la ville permettant de limiter ce phénomène.

Face à l'ampleur de ces chiffres, la mairie de Rennes a missionné la start up Breizh Phénix pour qu'elle lance une initiative dans les cantines scolaires rennaises afin de lutter contre le gaspillage alimentaire. La cible n'est pas choisie au hasard : selon Breizh Phénix, on retrouve 22% des aliments distribués dans les poubelles de l'école à la fin de la journée.
 

Des gestes simples pour améliorer la situation

Un chiffre impressionnant, facilement réductible grâce à de tout petits gestes. L'idée principale est de rendre l'enfant acteur de son repas et notamment de lui demander de gérer la quantité de ce qu'il veut. Nicolas Perrin, le président de Breizh Phénix explique par exemple qu'au lieu de servir les entrées dans un ramequin, les enfants se servent directement dans des ''bars à salades'' et peuvent choisir la quantité qu'ils souhaitent manger.

Cela fait un an que cinq écoles testent le dispositif et ce dernier montre de très bons résultats : entre 20 à 30% de diminution du gaspillage alimentaire. Devant un tel succès, la mairie et l'entreprise ont décidé de généraliser le processus avec en ligne de mire la barre des 50% de réduction d'ici 2020.  

Une autre piste pour réduire les déchets dans les cantines, serait de changer le mode d'inscription dans les cantines. Aujourd'hui, les enfants s'inscrivent au dernier moment, le jour même. Il faudrait, selon Nicolas Perrin, qu'ils soient obligés de le faire longtemps à l'avance. Ce serait plus efficace pour gérer les quantités, car aujourd'hui la cantine centrale de Rennes qui prépare 10 000 repas par jour pour les cantines rennaises, passe ses commandes un mois à l'avance et prépare les repas deux jours à l'avance. Reste à convaincre les parents de s'organiser....

Une loi contre le gaspillage dans la grande distribution

Cette initiative complète la loi contre le gaspillage alimentaire promulguée en février 2016 avec deux objectifs : empêcher la destruction par les grandes surfaces des denrées alimentaires et faciliter leur recyclage grâce à la signature de conventions entre les entreprises de distribution et des associations caritatives.