Grève à la SNCF : trafic encore très perturbé en Bretagne

Les "gilets rouges" de la SNCF sont très sollicités en gare de Rennes pour donner des renseignements / © France 3 Bretagne - C. Bélard
Les "gilets rouges" de la SNCF sont très sollicités en gare de Rennes pour donner des renseignements / © France 3 Bretagne - C. Bélard

Le trafic ferroviaire reste très perturbé en Bretagne ce samedi, premier jour des vacances de la Toussaint. La SNCF table sur 1 TER sur 2 et 9 TGV sur 10. Avec des personnels roulants qui peuvent se déclarer grévistes au dernier moment, la SNCF ne peut anticiper toutes les circulations de trains.

Par Thierry Peigné


"La situation est quasi identique à celle d'hier vendredi" nous explique d'emblée Thierry Chaplais à la direction de la communication de la SNCF Bretagne. "Comme hier, on n'a pas de plan de train et on ne peut assurer plusieurs heures à l'avance que tel ou tel train circulera bien" ajoute-t-il. Une journée de galère se prépare sans doute pour ceux qui doivent impérativement voyager en train ce samedi.

"On procède donc au cas par cas. On cherche un conducteur et un chef de bord pour chaque train mais il suffit que l'un des deux fasse connaître sa position au moment de sa prise de service, comme il en a le droit et le train ne peut pas partir" précise Thierry Chaplais. "Pour autant, vu qu'il n'y a pas de préavis de grève déposé, les cheminots sont mis en demeure de travailler" souligne-t-il.
Par exemple, ce vendredi matin, le TGV de 7h40 au départ de Paris-Montparnasse a été annulé au dernier moment faute de conducteur alors que les passagers avaient pris place à bord des rames.
 

1 TER sur 2

En Bretagne, qui "n'est pas une des régions les plus impactées", la SNCF espère à cette heure pouvoir assurer le trafic d'un TER sur deux, le réseau le plus touché par cette grève surprise qui a été déclenchée vendredi matin suite à un accident survenu mercredi en Champagne-Ardenne. Un TER a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau, faisant plusieurs blessés dont le conducteur du train. A bord, il n'y avait pas de contrôleur. Les cheminots ont alors fait valoir leur "droit de retrait".

Le samedi, le nombre de TER est cependant moins important qu'en semaine, les TER en place pour emmener les voyageurs au travail étant bien moins nombreux. 

La grève touche toutes les régions françaises. Des négociations entre syndicats et direction se sont tenues à Paris vendredi et même la nuit dernière sans arriver à un accord. A Rennes comme dans toutes les régions, des rencontres ont eu lieu. Une réunion syndicats et la direction régionale avait lieu ce samedi matin à 9h.  Pour l'heure, le mouvement continue. 
 

1 TGV sur 9

Au niveau national, tous les trains OUIGO ont été annulés.

De même, tous les TGV "inter-secteurs" au départ et à destination de Rennes sont annulés, comme les Rennes-Lille, Rennes-Lyon, Rennes-Strasbourg ou encore Rennes-Marseille.

En Bretagne, la SNCF compte sur 1 TGV sur 9. 
 

Comment savoir si son train circule?

La SNCF conseille aux usagers de reporter leur voyage dans la mesure du possible. Il est possible de se renseigner via l'appli SNCF ou bien en appelant au 0 800 880562 (appel gratuit).
Thierry Chaplais précise que le meilleur moyen d'être assuré que son train part est de venir en gare : "nous n'affichons sur les tableaux que les trains qui sont certains de circuler".

Pour les usagers ayant pu repousser leur voyage et/ou souhaitant se faire rembourser leurs billets de TER, il faut se rendre sur le site TER BreizhGo.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus