• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Homéopathie : à Rennes, Paris et Lyon, des mobilisations contre le déremboursement

© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
© PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Dans un avis rendu ce vendredi, la Haute autorité de santé a jugé l’efficacité de l’homéopathie insuffisante et préconisé la fin de son remboursement. Un avis qui a poussé les défenseurs de l’homéopathie à se mobiliser un peu partout en France. A Rennes notamment. 
 

Par GLM avec AFP


400 personnes à Lyon, une centaine à Paris... Des rassemblements ont eu lieu un peu partout en France ce vendredi pour défendre le remboursement de l'homéopathie. Des salariés du secteur, des médecins, des patients se sont mobilisés. 

Dans la capitale bretonne, une délégation s'est rendue au Conseil régional pour remettre la pétition qui a recueilli plus d'un million de signatures au niveau national. A Rennes, le laboratoire Boiron qui alimente 900 pharmacies, fait travailler 50 personnes. L'avis de la Haute Autorité de Santé suscite donc ici beaucoup d'inquiétudes. 
 
Les salariés de Boiron à Rennes, inquiets pour leur avenir / © B. Le Vaillant - France 3 Bretagne
Les salariés de Boiron à Rennes, inquiets pour leur avenir / © B. Le Vaillant - France 3 Bretagne

La HAS a dressé vendredi un constat scientifique implacable pour justifier le déremboursement de l'homéopathie : "Efficacité insuffisante", pas de preuve d'un intérêt pour la santé publique, inutilité sur des maux bénins qui guérissent tout seuls. 
 

Après l'avis de la Haute autorité de santé, les partisans de l'homéopathie -- laboratoires, médecins, associations de patients-- ont demandé "un moratoire" pour mener de nouvelles études, et "un débat parlementaire".

La décision du gouvernement pourra prendre "quelques jours ou quelques semaines", selon Mme Buzyn, Ministre de la Santé, qui a affirmé à plusieurs reprises qu'elle suivrait l'avis de la HAS pour la décision finale.

L'an dernier, le remboursement de l'homéopathie a représenté 126,8 millions d'euros sur un total d'environ 20 milliards pour l'ensemble des médicaments remboursés.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus