Inflation. Face à la vie trop chère, des rencontres s'organisent autour du troc via Facebook

Alors que l’inflation rend la vie extrêmement compliquée pour les ménages modestes, le troc devient une solution pour dépenser moins. À Redon, en Ille-et-Vilaine, les membres d’un groupe Facebook, se réunissent régulièrement sur un parking pour échanger. Une façon de faire des économies tout en luttant contre le gaspillage.

Échange boîte à bijoux Hello Kitty contre paquet de café. Ce jour là, comme deux dimanche par mois, on troque sur ce parking de supermarché de Redon, en Ille-et-Vilaine.

Pour lutter contre l'inflation, il existe d'autres modèles que les associations comme les restos du coeur, particulièrement sollicités cet hiver, ou le secours populaire

A Redon, chaque participant arrive avec des produits dans son coffre de voiture. Au bout de quelques minutes,  les négociations s’entament. Denrées alimentaires, produits d’hygiène, vêtements, tout se troque….
Ici, pas question de parler d'argent. Tout le monde a un maître mot à la bouche : économies.

"le 15 du moins, on n'a déjà plus d'argent!"

« Avec tout ce qu’on a à payer et nos salaires qui n’augmentent pas, on fait très attention à notre budget", confie Géraldine Jolivet, une participante.
L’initiative a été imaginée par Chrystèle Lemasson. Il y a plusieurs mois, elle crée une page facebook pour lutter contre la crise et améliorer son quotidien. "Le 15 du mois, on n’a plus d’argent et il faut encore payer les factures. Mais après, il faut bien manger. Donc on garde ce qui nous reste pour manger. Tout ce qui est vestimentaires par exemple, si on arrive à l’échanger contre ce qu’on a à la maison, c’est super".

Sur sa page Facebook, Chrystèle met aussi en avant des bons plans pour obtenir des produits à pas cher. 



Plus d'économies et moins de gaspillage

A la maison, Stellia Orphée prépare son panier avec le même soin chaque semaine. Des produits qu’elle récupère grâce à des offres promotionnelles en hyper marché.

Je suis issue d’une famille modeste. L’argent a toujours été quelque chose de précieux. On nous pousse à la consommation et moi je ne suis pas pour ça du tout. On a plein de choses qui peuvent être recyclées, qui peuvent avoir une deuxième ou troisième vie et qui font le bonheur de plein de personnes.

Stellia Orphée, participante au troc de Redon

Une philosophie anti-gaspillage qui l’amène ce jour à troquer des sachets de boulgour contre des orchidées en plastique. Une nouvelle manière de consommer, plus solidaire et écologique, imposée à certains ménages par la crise actuelle.

Avec Camille Wormster.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité