• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifestation à Rennes: 300 personnes envahissent un cinéma

300 Manifestants occupent les cinés Gaumont à Rennes / © S.Ruault
300 Manifestants occupent les cinés Gaumont à Rennes / © S.Ruault

Le 1er mai syndical est dirigé contre la loi travail. A Rennes, plus de 2 000 personnes ont marché, sans incident. Mais après le défilé, plusieurs centaines de personnes ont envahi le cinéma Gaumont pendant une heure. Vers 14h30, ils se sont dirigés vers la salle de la Cité.

Par S.Salliou

En Bretagne, les rangs des différentes manifestations du 1er mai étaient moins fournis que jeudi dernier. A Rennes, quelque 2000 personnes, selon la police et 3500 selon les syndicats ont défilé ce dimanche, derrière une banderole intersyndicale CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef appelant au "Retrait du projet de loi travail". Elles étaient 100 à Hennebont ou à Vannes, quelques centaines à Quimper ou Brest. Il n'y a eu aucun incident dans ces défilés officiels.
Retour sur la manifestation du 1er mai à Rennes

Manifestation bon enfant à Brest


Moins de forces de l'ordre visibles à Rennes

Dans la capitale bretonne, les policiers et CRS mobilisés pour la manifestation du 1er mai, étaient beaucoup moins visibles que lors des précédents rassemblements contre la Loi Travail. Ils sont restés en dehors du parcours du défilé, beaucoup étaient positionnés derrière le Parlement de Bretagne. La tension était beaucoup moins palpable que jeudi dernier.

Parmi les manifestants, beaucoup de représentants syndicaux, quelques jeunes aussi. Certains étaient cagoulés et masqués, mais ils étaient beaucoup moins nombreux que lors des précédentes manifestations.
Il y avait moins de manifestants que jeudi 28 avril à Rennes / © S.Salliou
Il y avait moins de manifestants que jeudi 28 avril à Rennes / © S.Salliou

Une passerelle repeinte en rouge en hommage à Jean-François

Pendant le défilé intersyndical, un groupe s'est arrêté, sur un pont traversant la Vilaine. C'est la passerelle St Germain près de laquelle Jean François, un étudiant de 20 ans a été grièvement blessé à l'oeil, lors des manifestations de jeudi. Les manifestants l'ont repeinte en rouge ("couleur du sang et de notre lutte", explique un manifestant), en hommage au jeune homme. Sur la passerelle, ils ont peint "Police mutile" avant de repartir vers le cortège officiel.
Une passerelle taggée à Rennes, 1er mai 2016 / © S.Ruaux
Une passerelle taggée à Rennes, 1er mai 2016 / © S.Ruaux

Vers 12h15, à Rennes, le cortège est arrivé Esplanade Charles de Gaulle où la manifestation officielle s'est dispersée.

300 manifestants dans le cinéma Gaumont

Après la fin du défilé, quelque 300 manifestants ont envahi pendant une heure, le cinéma Gaumont, sur  l'Esplanade. Ils ont organisé une assemblée générale. Les spectateurs ont pu être évacués dans le calme. Les occupants ont quitté les lieux vers 14h. Les manifestants, de nombreux étudiants, mais aussi des intermittents du spectacle ont laissé quelques tags sur les murs. Quelques fauteuils ou canapés ont aussi été emportés pour être installés sur la place Charles de Gaulle où se déroule depuis plusieurs semaines la Nuit Debout de Rennes. Le cinéma Gaumont restera fermé au public jusqu'à lundi.
 

Tweet du cinéma Gaumont de Rennes

La salle de la Cité occupée à son tour

Les manifestants sont repartis en convoi, à travers le centre-ville, pour rejoindre la Salle de la cité, au coeur de l'hypercentre, où devaient se réunir les syndicats.
Dans un premier temps, ces derniers ont annulé l'intersyndicale et les jeunes se sont retrouvés devant une porte close. Après un temps de flottement et un moment de tension avec la présence des forces de l'ordre qui ont encerclé les lieux avant de repartir, les portes de la Salle de la cité se sont finalement ouvertes aux manifestants et les syndicats ont rejoint les étudiants et les intermittents pour y tenir ensemble une assemblée Générale.
Occupation des cinés Gaumont à Rennes / © S.Ruaux
Occupation des cinés Gaumont à Rennes / © S.Ruaux
"Meilleure émeute" à l'affiche des cinémas Gaumont / © S.Ruaux
"Meilleure émeute" à l'affiche des cinémas Gaumont / © S.Ruaux


 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus