• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Manifs Loi Travail : le président de la CCI de Rennes écrit à Manuel Valls

© Baptiste Galmiche / France 3 Bretagne
© Baptiste Galmiche / France 3 Bretagne

Emmanuel Thaunier, le président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Rennes, a écrit à Manuel Valls. Il lui demande de "mobiliser en urgence les fonds nécessaires à une compensation des pertes d’exploitation" des commerces rennais, suite aux manifestations contre la Loi Travail.

Par S.Salliou

Ce courrier du président de la CCI de Rennes fait suite aux manifestations contre la Loi Travail qui ont mis à mal certains commerces du centre-ville et l'image de Rennes. Emmanuel Thaunier, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Rennes reconnaît dans ce courrier que l'État a apporté un soutien "nécessaire", mais que "ces mesures demeurent insuffisantes". "Le centre-ville, ajoute-il, est déserté et la perspective de nouveaux troubles va encore aggraver la situation économique d’ensemble très dégradée, alors que la période des soldes aurait dû permettre de retrouver un peu de souffle."

Manque à gagner

Emmanuel Thaunier demande au Premier ministre de mobiliser en urgence, les fonds nécessaires à une compensation des pertes d’exploitation enregistrées depuis mars dernier, depuis le début des manifestations et des débordements à Rennes. 
Tweet CCI

La vile craint de nouveaux débordements le 28 juin

De son côté, la Ville de Rennes s'en remet également à l'État. "La demande de la Ville de Rennes est très claire vis-à-vis de l'État : que les moyens de police soient renforcés, que les interventions de la police soient plus fortes, que les systèmes de renseignement sur ces gens soient accélérés", déclare Hubert Chardonnet, adjoint à la sécurité à la mairie de Rennes. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Laurence Maillart-Méhaignerie, signataire de la tribune. Députée LREM de la 2e circonscription d'Ille-et-Vilaine

Les + Lus