"Piétons et cyclistes représentent 2 tués sur 5", des contrôles routiers coordonnés pour faire baisser cette mortalité

La police et la gendarmerie nationales renforcent leurs actions conjointes en Ille-et-Vilaine. Ceci pour lutter contre le risque accru d'accidents durant les vacances d'été, mais aussi pour lutter contre la mortalité des cyclistes et des piétons qui a augmenté au premier semestre 2024.

Mardi 9 juillet, de multiples contrôles routiers sur tous types d’infractions et pour tous les modes de déplacement, de la conduite à risque au défaut de documents, ont eu lieu sur l’ensemble du territoire bretillien, hors agglomérations comme en centre-ville. Des mesures de prévention essentiellement. 

Hausse de la mortalité des cyclistes et piétons 

Du 1er janvier au 30 juin 2024, 23 personnes sont décédées sur les routes d'Ille-et-Vilaine contre 18 sur la même période en 2023, soit 5 personnes tuées de plus.

Les six premiers mois de l’année 2024 sont marqués par une baisse sensible de la mortalité des occupants de voiture de tourisme (6 personnes tuées de moins) ainsi que des jeunes de 18 à 24 ans, classe d’âge particulièrement touchée au premier trimestre 2023 (4 tués de moins).

À l’inverse, une hausse de la mortalité est particulièrement observée pour les usagers vulnérables "non carrossés" (+ 10 personnes tuées), notamment pour les modes de déplacements actifs : piétons et cyclistes (+ 7 tués). Au total, au premier semestre 2024, piétons et cyclistes représentent 2 tués sur 5. Cette hausse est également observée au niveau national où la mortalité piétonne et cycliste augmente respectivement de 5 % et de 3 % sur les douze derniers mois.

A lire aussi : Choc mortel avec une trottinette : un joueur du Stade Rennais poursuivi pour homicide involontaire

Rappeler les règles de partage de la route

Face à cette situation inquiétante, sensibiliser les usagers de la route aux règles de sécurité et de prudence est une priorité des services de l’État. Des contrôles renforcés sont organisés afin de rappeler les règles du partage de la route, entre les différents usagers, qu’ils soient piétons, cyclistes, trottinettistes, utilisateurs de monoroues, gyropodes ou hoverboards, automobilistes ou motards.

Ils visent également à rappeler la réglementation en vigueur pour la sécurité de tous (respect de la signalisation : feux, stop, priorités, voies réservées, vitesses maximales, etc. ; interdiction de portable, d’oreilles, etc.) et à verbaliser les contrevenants si nécessaire.

Un risque accru d'accidents pendant les vacances d'été

Caractérisée par des flux de circulation très importants, notamment durant les week-ends et les principaux “chassés-croisés” des mois de juillet et août, la période estivale constitue un risque accru en termes de sécurité routière.

Les forces de l’ordre sont présentes sur les routes afin d’assurer la sécurité des usagers, pour lutter contre l’insécurité routière en sanctionnant les mauvais comportements, le non-respect du Code de la route et les conduites à risques qui représentent les principales causes d’accident : conduites sous stupéfiants, alcoolémie au volant, grands excès de vitesse, portable au volant.

Ces opérations de contrôles sont aussi l’occasion de rappeler aux citoyens quelques règles de prudence simples mais indispensables, particulièrement avant un grand trajet : vérifier son véhicule, partir reposé, faire une pause toutes les deux heures, garder ses distances de sécurité, respecter les limitations de vitesse.

Des actions de prévention tout au long de l’année 

Au 1er semestre 2024, la coordination de la sécurité routière d’Ille-et-Vilaine a réalisé 21 actions de sensibilisation dont 12 avec un atelier visibilité, déplacement ou angles morts. 17 autres actions sont programmées d’ici la fin de l’année. Une campagne radio a également été lancée le 9 juillet pour sensibiliser aux bons comportements sur la route.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité