• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Près de 500 Gilets jaunes ce samedi, à Rennes

À Rennes, près de 500 Gilets jaunes se sont dirigés vers l'esplanade Charles De Gaulle mais ont très vite été bloqués par les forces de l'ordre et ont du se rabattre vers le centre Alma et le quartier de la Poterie. / © Isabelle Rettig/ France 3 Bretagne.
À Rennes, près de 500 Gilets jaunes se sont dirigés vers l'esplanade Charles De Gaulle mais ont très vite été bloqués par les forces de l'ordre et ont du se rabattre vers le centre Alma et le quartier de la Poterie. / © Isabelle Rettig/ France 3 Bretagne.

Deux jours après l'allocution du président de la République et trois jours avant le 1er mai, les Gilets jaunes se mobilisent à nouveau ce 27 avril. À Rennes, ils étaient près de 500 à se retrouver devant le Théâtre national de Bretagne.

Par Raphaëlle Besançon.

Quelque 500 Gilets jaunes se sont retrouvés à 14 h devant le Théâtre national de Bretagne, à Rennes, pour une 24e journée de mobilisation.

La Préfecture leur ayant interdit l'accès à l'hyper-centre en raison des dégradations précédemment commises, ils n'ont pu atteindre l'esplanade Charles-De-Gaulle comme ils le souhaitaient et ont dû se diriger vers le centre de l'Alma et le quartier de la Poterie.

Le lieu de rendez-vous, situé juste à côté de nos bureaux de France 3 Bretagne et non loin de ceux France Bleu, aurait pu laisser penser que les Gilets jaunes bretons, à l'exemple de leurs camarades parisiens, voulaient organiser "une marche sur les médias" afin de dénoncer le manque de neutralité dans le traitement de l'actualité les concernant.
 
Il n'en est rien. Les personnes mobilisées ont simplement souhaité rappeler les revendications habituelles des Gilets jaunes, dans le calme. "Macron t'es foutu, toutes les vieilles sont dans la rue", peut on lire sur une pancarte, une autre demande une augmentation du pouvoir d'achat mais aussi une justice sociale et fiscale.

Rendez-vous le 1er mai !

Une mobilisation qui faiblit malgré l'allocution du 25 avril d'Emmanuel Macron et la déception qu'elle a suscité chez une très large majorité de Gilets jaunes.

Si ces derniers lèvent le pied ce samedi, c'est très probablement pour mieux se réunir le 1er mai, jour d'appel national qui pourrait, selon eux, donner un second souffle au mouvement.
 
Les Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous le 1er mai pour, espèrent-ils, redonner du souffle au mouvement. / © Isabelle Rettig/France 3 Bretagne.
Les Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous le 1er mai pour, espèrent-ils, redonner du souffle au mouvement. / © Isabelle Rettig/France 3 Bretagne.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bleuñvenn Konan war plato Bali Breizh

Les + Lus