• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Protection de l'enfance : des projets alternatifs au placement testés en Ille-et-Vilaine

L'assistante sociale reçoit les parents dans son bureau et propose des dispositifs adaptés à chaque situation / © France 3 Bretagne
L'assistante sociale reçoit les parents dans son bureau et propose des dispositifs adaptés à chaque situation / © France 3 Bretagne

Rennes a accueilli pendant deux jours les 8èmes Assises de la protection de l'enfance, l'occasion d'évoquer les dispositifs proposés dans la région. Depuis 2012, l'Ille-et-Vilaine travaille sur un projet "alternatives au placement". 

Par Emilie Colin

Les 8èmes Assises de la protection de l'enfance viennent de s'achever à Rennes. Lancées en 2006, elles rassemblent 2000 professionnels du secteur, incluant le monde associatif. Pendant deux jours, ces derniers participent à des débats et ateliers. A chaque édition son thème. Cette année, "Protéger, c'est prendre des risques. Comment mieux les assumer pour mieux agir ?" La question est vaste et la difficulté se pose pour de nombreux parents, confrontés à des situations de crise. 

Des solutions alternatives au placement

Depuis 2012, plusieurs expériences sont menées en Ille-et-Vilaine, directement inspirées par des pratiques au Québec. A noter que l'enfance représente le premier budget du département (12%), avec 130 millions d'euros investis. La prise en charge d'enfants est en constante augmentation, reflet des difficultés économiques sur le territoire. L'objectif de ces nouveaux dispositifs ? Chercher d'autres solutions, en dehors du placement et toujours en concertation avec les familles, afin de limiter au maximum la rupture.

4 actions tests menées depuis 1 an

Quatre pistes de travail sont actuellement appliquées dans le 35 : dans le pays de Fougères, Vitré et deux à Rennes, avec le CDAS (Centre département d'action sociale). 
Ratana est père d'une adolescente de 15 ans. Il y a un an, il a dû faire appel aux services sociaux, en plein conflit avec sa fille. Une action que l'on appelle "épauler" a été mise en place.

Alternatives placement enfants
K. Veillard, L. Benchiha, D. Frasez / avec Ratana Yung, père de famille - Nadine Renouard, conseillère technique Cdas de Maurepas - Elen Jeanneteau, assistante sociale, aide sociale à l'enfance Cdas de Maurepas

La Garde des Sceaux Christiane Taubira a fait le déplacement ce mardi, rappelant l'importance de la réforme de la loi sur la protection de l'enfance, et avec ce mot d'ordre : la simplification. 

Assises de la protection de l'enfance 2015 : Christiane Taubira
Propos recueillis par S. Breton





A lire aussi

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus